Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La carte d’identité de l’Église du Chili

NOTRE DAME DU MONT CARMEL
Notre-Dame du Mont-carmel © Public Domain
Notre-Dame du Mont-Carmel, sainte patronne du Chili.
Partager

Le pape François est arrivé à Santiago, capitale du Chili, le 15 janvier 2018 pour son 22e voyage apostolique hors d’Italie. Petite photographie de l'Église catholique au Chili.

Le Chili couvre une superficie de 756 276 km2 et compte 17,5 millions d’habitants. La plupart sont d’origine européenne, principalement espagnole. 74% des Chiliens se déclarent catholiques. Des 26% restants, la moitié sont protestants évangéliques. Les athées ou sans religion représentent 10% du total. L’Église catholique est séparée de l’État depuis 1925.

960 paroisses et 568 séminaristes

Avec ses 27 circonscriptions ecclésiastiques, l’Église au Chili compte aujourd’hui 50 évêques, 960 paroisses et 2283 prêtres, ainsi que 4552 religieuses et religieux, répartis sur tout le territoire, mais compte seulement 568 séminaristes, selon les dernières statistiques présentées par le Saint-Siège. Le nombre de diacres s’élève à 1 138, celui des laïcs à 1 500. Elle compte également quelques 4000 religieuses, alors que le nombre de religieux non-prêtres s’élève à 546.

Dans le domaine scolaire et universitaire, l’Église est présente avec près de 1 500 institutions, accueillant officiellement près de 260 000 enfants dans les classes du primaire ou de l’école maternelle. Dans le secondaire, ce sont 393 000 jeunes qui sont scolarisés dans ses établissements, alors que 321 000 étudiants sont recensés dans les universités et établissements catholiques d’enseignement supérieur qu’elle gère. Enfin, concernant les structures sanitaires, l’Église catholique gère 18 hôpitaux, 318 maisons pour personnes âgées et handicapées, et une trentaine de dispensaires.

La Vierge du Carmel comme sainte patronne

La sainte patronne du Chili et de son armée est Notre-Dame du Mont-Carmel, suite à une promesse du chef des armées de libération, O’higgins, en 1818, à la veille de la proclamation de l’indépendance du pays, après une bataille décisive : « Sur les lieux même où se déroulera la bataille et sera proclamée la victoire, un sanctuaire sera élevé à la Vierge du Carmel, et elle sera proclamée patronne et général en chef des armées du Chili ». Au siècle passé, saint Jean Paul II est venu prier une consécration votive de cette nation au sanctuaire et peu de temps après, le dictateur Pinochet fit cesser la dictature dans le pays. La fête de la Vierge du Carmel est le 16 juillet, ce jour déclaré férié dans tout le pays depuis 2007.

Au Chili, le Pape se rendra dans les villes de Santiago (centre), Temuco (sud) et Iquique (nord), et, au Pérou, à Lima, Puerto Maldonado (sud-est) et Trujillo (nord-ouest). Plus de 1,2 millions de personnes sont attendues sur le sol chilien, provenant non seulement du pays, mais aussi d’Argentine, de Bolivie, du Brésil et des régions du Pérou les plus proches, éloignées de celles que le Pape visitera par la suite.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]