Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’étonnante galette des rois… et des reines !

GALETTE MACRON
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT - AFP
Emmanuel et Brigitte Macron lors de la galette des rois à l'Elysée, le 12 janvier.
Partager

Un intriguant tweet de l'AFP refait l'histoire de l'Épiphanie.

Guidés par une étoile, des rois mages venus d’Orient viennent offrir des présents au nouveau-né, Jésus, emmailloté dans une étable. C’est le texte de la Légende dorée de Jacques de Voragine au XIIIe siècle qui évoque les noms des mages : Melchior, Gaspard et Balthazar. L’Évangile selon saint Matthieu ne parle que d’une chose : ils viennent d’Orient ! Au XXIe siècle et précisément le 14 janvier 2018, l’Agence France-Presse (AFP) décide de réécrire l’Histoire et d’y inclure des reines. Même si il faut s’y reprendre à plusieurs reprises…

Est-ce l’annonce d’une reine à l’Elysée ou l’officialisation du « rôle public » de Brigitte Macron ?

(Tweet d’un compte parodique)

 

Il semble surtout que cet intitulé « galette des rois et des reines » soit une liberté prise par l’agence de presse, loin de tout affichage politique souhaité par l’Elysée.  La coutume de la galette des rois est assez récente à l’Elysée puisqu’elle est arrivée en 1975 avec Valéry Giscard. La frangipane de la rue du Faubourg Saint-Honoré a cette particularité qu’elle ne contient pas de fève car « on ne saurait désigner un roi au sein de la présidence de la République ».

Rappelons que les trois premières manifestations divines du Christ sont l’adoration des mages, suivie du baptême du Christ dans le Jourdain, puis du premier miracle de Jésus. Le président Emmanuel Macron ayant célébré l’Épiphanie en décalé ce week-end, peut-être poursuivra-t-il en fêtant la baptême du Christ dimanche prochain ? Certains semblent déjà en rêver…

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]