Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Pourquoi le cimetière est un lieu sacré ?

BLESSING OF THE CEMETERY
© Pascal Deloche | Godong | Photononstop
Cimetière de Villemonble.
Partager

Les évêques bénissent les cimetières, lieux où des défunts reposent jusqu’à leur résurrection.

Le cimetière est très important dans la religion catholique, puisque c’est là que sont enterrés les fidèles. Il est donc essentiel que l’évêque s’y rendre pour bénir et sanctifier le sol qui accueillera les morts. L’évêque doit tout d’abord disperser des gouttes d’eau bénite tout autour du cimetière tout en prononçant les paroles suivantes : « Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur, lave-moi, et je serai plus blanc que neige (Psaume 51, 7). »

Ensuite, l’évêque prononce une prière tirée du Rituel romain, pour protéger le cimetière du mal et du démon :

« Seigneur Dieu, Père de la gloire éternelle, nous t’importunons humblement pour que ce cimetière soit exempt de toute vilenie d’esprits impurs. Que les corps enterrés ici puissent y trouver la paix. Et lorsque les trompettes des anges sonneront, faites que ces fidèles, qui ont perseverés dans la foi catholique, et qui ont été abandonnés dans ce cimetière, soient  récompensés corps et âme par les joies sans fin du Ciel. »

Une deuxième prière est ensuite récitée, rappelant la miséricorde de Dieu et bénissant tous ceux qui seront enterrés dans ce cimetière :

« Dieu, Créateur du monde et Rédempteur de l’humanité, nous te prions humblement et sincèrement de sanctifier, purifier et bénir ce cimetière où les corps de tes serviteurs reposent, après une vie de dur labeur. Pardonne, dans ta grande miséricorde, les péchés de tes fidèles qui attendent impatiemment le son des trompettes des anges, et accorde leur ta miséricorde. »

L’église et le cimetière sont donc deux lieux saints étroitement liés l’un à l’autre. La prochaine fois que vous traversez un cimetière, rappelez-vous que le sol que vous foulez est béni, non seulement par les prières de l’évêque, mais aussi par la présence de nos fidèles frères et sœurs décédés.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]