Aleteia
Dimanche 25 octobre |
Saints Crépin et Crépinien
Art & Voyages

Journée du patrimoine oriental : laissez-vous Orient'er !

© Arnaud Stemmer | ANTIOKIA

Saint-Thomas-Apôtre.

Maëlys Delvolvé - Publié le 13/01/18

Pour la cinquième année consécutive, l’Œuvre d’Orient organise une journée de découverte des églises catholiques orientales de Paris et de Sarcelles le samedi 13 janvier.

Le samedi 13 janvier, dix églises catholiques orientales de Paris et de Sarcelles ouvrent leurs portes au grand public. L’occasion de découvrir un patrimoine méconnu et de partir à la rencontre de communautés bien vivantes sur notre territoire.

Organisée à l’initiative de l’Œuvre d’Orient, cette journée du patrimoine oriental vise à faire connaître les communautés catholiques orientales, qui sont, pour certaines, implantées depuis plusieurs dizaines d’années à Paris. « Pourtant, explique pour l’Œuvre d’Orient, Clotilde Capelle, en charge de l’organisation de cette journée. Il arrive que ces communautés se sentent isolées par rapport aux catholiques latins souligne-t-elle. Elles demandent à être connues localement et la journée du patrimoine oriental est l’occasion de les aider à ouvrir les portes de leurs églises. »

Our Lady of Lebanon
© Arnaud Stemmer | ANTIOKIA
Notre-Dame du Liban

Les jeunes au service des chrétiens d’Orient

Il s’agit de donner une visibilité au patrimoine de ces communautés. En effet, leurs églises franciliennes sont souvent discrètes. L’enjeu est également de montrer la richesse de leurs rites, de leurs traditions et de leur manière de vivre la foi. Pour cela, Clotilde a tenu à diffuser largement l’invitation : elle a informé toutes les paroisses de Paris mais aussi des élus locaux : « À Sarcelles, par exemple, la visite de l’église Saint-Thomas-Apôtre construite au début des années 2000 pour accueillir la communauté chaldéenne qui compte un millier de familles se fera en présence du maire et du député du Val d’Oise » précise-t-elle.

Deux formules sont proposées aux participants de cette journée. D’une part, chacun peut visiter librement les dix églises qui seront ouvertes samedi, et participer aux activités et visites qui l’intéressent en se référant au programme. D’autre part, un parcours-pèlerinage, encadré par sept jeunes bénévoles d’Antiokia, la branche Jeunes de l’Œuvre d’Orient, est prévu au cœur de trois communautés catholiques orientales : chaldéenne, ukrainienne et arménienne.

St_Ephrem Journée du patrimoine oriental 2018
© Arnaud Stemmer | ANTIOKIA
Église Saint-Ephrem

Des communautés vivantes

Comme les jeunes d’Antiokia, Clotilde a choisi de se mettre au service des chrétiens d’Orient en organisant cette journée avec les curés des paroisses catholiques orientales. Chacune de ces communautés souhaite faire de cette journée un moment convivial. Parmi elles, se trouvent des catholiques des pays du Proche et du Moyen-Orient, mais aussi de pays d’Europe de l’Est : par exemple, les catholiques roumains, à la chapelle Saint-Georges-des-Roumains dans le XVIe, ou les Russes, à l’église russe de la Très-Sainte-Trinité.  

St Julien Le Pauvre
© Arnaud Stemmer | ANTIOKIA
Saint-Julien-le-Pauvre

Au programme : des expositions de vêtements liturgiques, des ateliers de réalisations d’icônes, des visites commentées par les curés de ces communautés, des danses folkloriques arméniennes (Cathédrale Sainte-Croix-des-Arméniens, dans le IIIe) mais aussi plusieurs chorales de chant sacré oriental de grande qualité. Autant de propositions qui, souligne Clotilde, « viennent des paroisses elles-mêmes » et sont un émouvant témoignage de leur dynamisme et de leur présence. Certaines ont même choisi d’impliquer les enfants : à l’église ukrainienne Saint-Volodymyr-Le-Grand dans le VIe arrondissement, les enfants de l’école ukrainienne viendront présenter la fête de Saint-Nicolas aux visiteurs.

Dans l’esprit de l’Œuvre d’Orient, la journée du patrimoine oriental participe au soutien des chrétiens d’Orient dans leurs pays, mais également des communautés présentes en France. Un bon complément à l’exposition « Chrétiens d’Orient – 2000 ans d’Histoire » de l’Institut du Monde Arabe qui se clôture le dimanche 14 janvier. 


Retrouvez le programme de la journée ici.
Et la page Facebook de l’évènement ici.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
ArtsculturePatrimoine
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
pope francis with a mask
I.Media
Ce que le pape François a vraiment dit sur l'...
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Domitille Farret d'Astiès
"La France a un incroyable talent" : une fami...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Freira renova votos religiosos de manhã e morre à noite
La rédaction d'Aleteia
Kenya : sœur Caroline renouvelle ses vœux le ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement