Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

Ces étonnantes horloges astronomiques cachées dans les églises

ASTRONOMICAL CLOCK
© Manuel Cohen - MCOHEN
Horloge astronomique de Beauvais.
Partager

Le Salon International de la Haute Horlogerie, qui se tiendra à Genève du 15 au 19 janvier, est l'occasion de redécouvrir les extraordinaires horloges astronomiques qui se cachent dans les églises en France.

Plus qu’une simple horloge qui indiquerait uniquement les heures, l’horloge astronomique est un petit bijou de mécanique qui indique toute sorte d’informations relatives à l’astronomie : les positions du soleil, de la lune, les signes du zodiaque, les éclipses, les fêtes religieuses, les dates des marées etc. Certaines horloges, plus complexes, sont également décorées de petits automates.

Ces horloges mécaniques monumentales apparaissent au début du XIVe siècle et ont une origine monacale. La règle de saint Benoît, répandue dans toute l’Europe, était basée sur la prière communautaire à des moments précis du jour (prime, tierce, secte, none, vêpres) et nécessitait donc des « réveils ». Ces horloges, qui possèdent au début un mécanisme fort simple (une petite cloche), finissent par gagner en précision. C’est ainsi qu’à partir du XIVe siècle se développent des horloges de plus en plus savantes, appelées aujourd’hui « horloges astronomiques », bien plus complexes et faisant appel à différents corps de métiers : horloger, mathématicien, peintre, menuisier etc.

Il existe des horloges astronomiques dans toute l’Europe. En France, on en compte une douzaine dont les plus célèbres sont celles de Beauvais, Besançon et Strasbourg. Nombreuses sont celles conservées dans les églises, mais on en trouve aussi bien dans des hôtels de ville ou perchées en haut de certains beffrois.

Pour découvrir les horloges conservées dans les plus beaux édifices religieux de France, cliquez sur le diaporama :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.