Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le jeûne de Daniel : le régime tiré de la Bible qui cartonne aux États-Unis

FRUITS BIBLE
Partager

Perdre du poids et nourrir sa foi, c'est le concept d'un régime inspiré de la Bible, qui rencontre un vrai succès de l'autre côté de l'Atlantique. Mais que faut-il faire exactement ?

Et si la clé des régimes minceur se trouvait dans la Bible ? C’est en tout cas ce que croient des millions d’Américains, fondateurs et adeptes de nombreux régimes basés sur des passages de la Bible. La recette de ces régimes dits « bibliques » ? Une dose de bon sens, la promotion d’un mode de vie sain, et surtout du temps pour prier ! Parmi eux, on peut citer « Moïse n’était pas gros », « Le Régime Alléluia », « Que mangerait Jésus ? », « le Régime du Créateur », « le Corps selon Dieu ». Des titres alléchants que l’on trouve depuis une dizaine d’années dans les librairies américaines. Certains ont même été des best-sellers.

Il faut dire qu’à plusieurs reprises dans la Bible, il est fait mention de nourriture terrestre. C’est ainsi que le régime baptisé Alleluia, initié par le pasteur George Malkmus, est fondé sur la Genèse : « Dieu dit encore : « Je vous donne toute plante qui porte sa semence sur toute la surface de la terre, et tout arbre dont le fruit porte sa semence : telle sera votre nourriture. » (chap 1, 29). Résultat : ce régime exclut la consommation de produit animal (sauf le miel) et n’admet que certaines céréales, les fruits et les légumes, à condition qu’ils soient crus à 85 %, car selon George Malkmus, c’est ce régime cru qui aurait permis à Adam de vivre jusqu’à l’âge de 930 ans.

Ces « régimes bibliques » mettent en avant une alimentation souvent stricte, mais pas seulement. Ils invitent à révolutionner les modes de vie en mangeant plus sainement, mais aussi en approfondissant sa relation à Dieu par la prière, la méditation et l’esprit de sacrifice. C’est également le cas du « Daniel plan » qu’on peut traduire par « le jeûne de Daniel » qui connaît un franc succès outre-Atlantique en ce moment.

Le jeûne de Daniel, un régime alimentaire inspiré de l’Ancien Testament

Le jeûne de Daniel, fondé par trois médecins et un pasteur américains est le dernier régime à la mode aux États-Unis. C’est un livre et un DVD qui proposent, via six sessions hebdomadaires, un style de vie sain fondé sur les principes de la Bible et axé sur cinq éléments de progression intrinsèquement liés : foi, nourriture, forme physique, concentration, et amis.

Il est basé sur un passage du Livre de Daniel, lorsque Nabuchodonosor, roi de Babylone, offre aux serviteurs captifs une portion de ses mets royaux et du vin de sa table. Retenu avec eux et profondément humilié par cette « faveur » royale, le futur prophète Daniel dit à l’intendant du roi : « Fais donc pendant dix jours un essai avec tes serviteurs : qu’on nous donne des légumes à manger et de l’eau à boire. Tu pourras comparer notre mine avec celle des jeunes gens qui mangent les mets du roi, et tu agiras avec tes serviteurs suivant ce que tu auras constaté. L’intendant consentit à leur demande, et les mit à l’essai pendant dix jours. Au bout de dix jours, ils avaient plus belle mine et meilleure santé que tous les jeunes gens qui mangeaient des mets du roi. »

Par conséquent, le régime alimentaire conseillé est drastique ! Les proportions recommandées pour chaque repas sont les suivantes : 50% de légumes, 25% de protéines maigres animales ou végétales, et 25% de féculents entiers, quelques fruits peu sucrés, et de l’eau ou des tisanes.

Un régime qui permet aussi de se concentrer sur sa relation à Dieu

Le jeûne de Daniel part d’une conviction : Dieu a créé notre corps pour être en bonne santé et Il a fourni tout ce dont nous avions besoin pour en prendre soin. C’est pourquoi les fondateurs invitent les participants à prier, méditer, lire la Parole de Dieu, afin de se laisser transformer par le Christ, et de trouver en Lui la force de changer notre mode vie. Se nourrir de la Bible est indispensable car elle défend des valeurs telles que la confiance en Dieu, l’intégrité, l’humilité et la générosité, sources de bonne santé spirituelle. Approfondir sa relation à Dieu, c’est aussi offrir en sacrifice tous les plaisirs liés à la nourriture. Cet effort permet ainsi de se rapprocher de Lui et de vivre une spiritualité riche et féconde.

Perdre du poids et nourrir des relations amicales saines et authentiques

Autre grand axe du jeûne de Daniel : « Partager la communion les uns avec les autres », selon les mots de l’évangéliste Jean, 1, 7-8. Une authentique fraternité est une façon de grandir spirituellement, et d’être en bonne santé émotionnelle. D’ailleurs, les fondateurs ont conçu un kit du jeûne de Daniel, vendu aux pasteurs et aux églises, afin qu’ils mettent en place le programme au sein de leur communauté paroissiale !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]