Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
home iconSpiritualité
line break icon

Pourquoi il est important d'observer des moments de silence pendant la messe

Arthur Herlin - I.Media - Publié le 10/01/18

Lors de l’audience générale du 10 janvier 2018 dans la salle Paul VI, le pape François a poursuivi son cycle de catéchèses sur la liturgie eucharistique.

Après l’acte de pénitence au début de la messe, abordé lors de la précédente audience par le pontife, suit la prière du Gloria. Cette hymne très ancienne reprend le chant des anges à la naissance de Jésus, a expliqué le Pape, et « constitue une ouverture de la terre vers le Ciel en réponse à l’étreinte du Ciel avec la Terre ».


The virgin of silence

Lire aussi :
Dans l’ascenseur du Pape, une Vierge du silence

Aussitôt après la louange, a poursuivi le pontife, le prêtre invite à se recueillir dans un moment de silence. Ce silence n’est pas « une absence de parole mais bien l’écoute d’autres voix », a souligné le pontife : celle du cœur et « surtout celle du Saint-Esprit ». Le pape François a ainsi vivement recommandé aux prêtres d’observer ce temps de silence « que nous risquons involontairement de négliger ».

Le silence, a-t-il ajouté, aide à se recueillir en soi-même et à « penser à la raison de notre présence » à la messe. C’est le moment juste pour « ouvrir notre âme au Seigneur », a noté le Pape, car viennent à l’esprit toutes les fatigues, les joies, les douleurs vécues. Ensuite, après ce moment de recueillement, le temps de la « collecte » consiste à présenter ces intentions de prière au Seigneur.

La collecte est ainsi dénommée car c’est pendant cette oraison que le célébrant rassemble les demandes exprimées intérieurement par les fidèles. « Par une antique tradition », a rappelé le Pape, la collecte est dirigée vers le Père, par l’intercession du Christ et le pouvoir de l’Esprit saint, « comme le manifeste la formule trinitaire qui conclut » cette prière.

Lors des salutations qui suivent la catéchèse, le pontife a qualifié à plusieurs reprises la liturgie « de véritable école de prière », comme avec les pèlerins de langue française, allemande, mais aussi espagnole et arabe. Dans cette optique, il a demandé à ces derniers de « méditer sur les textes des prières » en dehors de la messe.


Sailing boat

Lire aussi :
Père René-Luc : la parabole du voilier ou pourquoi il est important de prendre du temps pour prier en silence

Tags:
Vatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Soizic et Marin de Vasselot
Claire de Campeau
Le Fournil Bethléem : la reconversion d'un co...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement