Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 février |
Saint Alexandre
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Après un grave accident, il célèbre la messe… pour rendre grâce à Dieu de sa nouvelle condition de malade

FATHER MARLON MUCIO

Facebook - Father Marlon Mucio

La rédaction d'Aleteia - publié le 10/01/18

Admis le 27 mai 2017 dans une unité de soins intensifs après un grave accident, un prêtre a tenu à célébrer une messe afin de remercier Dieu pour l'année écoulée. Témoignage.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

« 2017 a été une année de grands défis, de nombreux combats et de belles réussites. […] Le jour où j’ai rejoint l’unité de soins intensifs de l’hôpital, j’ai eu la grâce de contempler le paradis », a témoigné le père Marlon Mucio. Ce prêtre brésilien, hospitalisé en soins intensifs en mai 2017 après un grave accident, a tenu à célébrer une messe pour remercier le Seigneur de sa condition.




Lire aussi :
« Et les mistrals gagnants » : quand cinq enfants malades changent notre regard sur la vie

Connu pour avoir prêché sur une chaîne de télévision catholique, le père Marlon Mucio a tenu à faire, lors d’une messe qu’il a célébrée le 31 décembre 2017, le bilan de l’année qui vient de s’écouler. « 2017 a été l’une des années les plus heureuses de ma vie car la maladie m’a appris énormément de choses, reprend-t-il. Avec les épreuves de la vie certaines personnes désespèrent. Je pense, par la grâce de Dieu, que la maladie m’a aidé à m’améliorer. Elle m’a rendu plus priant, patient, humble et miséricordieux envers mes frères. Si j’aimais déjà sourire avant, aujourd’hui, je rayonne ! »




Lire aussi :
Ils décident de se marier malgré la maladie

« J’en ai conscience à présent : je ne suis pas à la merci de la maladie mais je me sers d’elle pour être à l’écoute des malades, que ce soit dans leur corps ou dans leur âme, détaille encore le prêtre. Je me sers de cette maladie pour témoigner, plus encore, de l’amour du Christ. »

Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement