Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 juillet |
Saint Ignace de Loyola
home iconBelles Histoires
line break icon

Le magnifique geste de « Mister X » pour sortir un invalide de la misère

KEY HAND

Thodonal88 - Shutterstock

Isabelle Cousturié - Publié le 09/01/18

L’histoire d’un bienfaiteur, en Italie, qui a voulu rester anonyme mais dont on ne saurait taire le bel élan de générosité.

Mister X ne voulait pas ébruiter son geste. Mais s’en faire l’écho, c’est apporter une petite pierre de plus à la construction d’une société plus humaine. Son histoire et celle de son protégé, un italien de 46 ans invalide à 75%, est arrivée jusqu’aux oreilles des médias transalpins.

De la descente aux enfers à la renaissance

Nous sommes à Livourne, en Toscane. Alessandro D’Oriano est confronté à une situation très difficile : il a perdu son travail et perçoit une retraite de 257 euros par mois à peine. Il ne peut plus faire face aux dépenses quotidiennes et doit mettre aux enchères sa maison dont il n’arrive plus à payer les traites de l’emprunt contracté auprès des banques. Sa préoccupation est telle que son état de santé s’aggrave et il a une attaque au cerveau. La situation devient insoutenable.




Lire aussi :
Le geste émouvant d’un serveur envers une femme handicapée et son mari

Mais Mister X entend parler du pauvre malheureux et se met aussitôt à l’œuvre et, passant par le maire de la ville, Filippo Nogarin, achète la maison d’Alessandro pour la lui rendre aussitôt après. « Vous pouvez y vivre pour toujours, sans rien payer » et « si un jour vous vouliez l’acheter à nouveau, je vous la redonnerai au prix que je l’ai payée, sinon restez-y jusqu’à la fin de vos jours ». Les paroles de Mister X ont redonné espoir et rendu le sourire à Alessandro qui n’a plus qu’une chose à laquelle penser : retrouver la santé. Entretemps le pauvre italien a en effet eu une autre attaque et a été hospitalisé.

« Je l’ai fait un point c’est tout ! »

La réhabilitation d’Alessandro sera longue mais Mister X lui a apporté ce dont il a le plus besoin pour se reconstruire : un amour désintéressé plus fort que l’injustice ressentie : la perte de son emploi. La cause du malheureux est aujourd’hui défendue par un avocat qui confie comment il a été impressionné par le geste de Mister X : « Il n’a pas d’autre but que celui d’’aider Alessandro ». Mister X qui refuse toujours que l’on révèle son identité, se limite à répéter : « J’ai fait ce que j’avais à faire, un point c’est tout ! Alors pas de publicité ni battage médiatique s’il vous plait… ».


Gestes à faire sans modération au quotidien

Lire aussi :
10 gestes à faire sans modération au quotidien

Tags:
charitehandicap
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
2
ELDERLY MAN
Philip Kosloski
Ce psaume qui souligne avec justesse la beauté de la vieillesse
3
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
4
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
5
Martin Steffens
Martin Steffens : « Le pass sanitaire est une défaite de la moral...
6
SCROVEGNI
Agnès Pinard Legry
Les splendides fresques de Giotto désormais au patrimoine mondial...
7
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement