Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Saint Irénée de Lyon en route pour devenir docteur de l’Eglise ?

© Wikimedia
Un vitrail de Saint Irénée dans une église de la région lyonnaise.
Partager

Le cardinal Barbarin a demandé la semaine dernière au pape François de proclamer saint Irénée de Lyon docteur de l’Eglise.

L’archevêque de Lyon a demandé au pape François de proclamer saint Irénée de Lyon docteur de l’unité de l’Eglise d’après un tweet diffusé le 7 janvier par Mgr Emmanuel Gobilliard, évêque auxiliaire du même diocèse. Le pontife aurait donné son accord par courrier le 4 janvier posant comme condition préalable que les évêques français et les recteurs d’université se joignent à cette requête.

Deuxième évêque de Lyon, entre 177 et 202, saint Irénée s’est illustré par sa dénonciation de l’hérésie dualiste qui affirmait que les êtres humains sont des âmes divines emprisonnées dans un monde matériel. Soucieux de l’unité de l’Eglise, il est en revanche intervenu auprès du pape pour empêcher d’excommunier les communautés qui fêtaient Pâques à une autre date que l’Eglise romaine.

36 docteurs de l’Eglise dont quatre français

L’Eglise attribue officiellement le titre de docteur de l’Eglise à des théologiens auxquels elle reconnaît une autorité particulière de témoins de la doctrine, en raison de la sûreté de leur pensée, de la sainteté de leur vie, de l’importance de leur œuvre. Actuellement, l’Eglise compte 36 docteurs de l’Eglise dont quatre français : saint Bernard de Clairvaux, Hilaire de Poitiers, François de Sales, Thérèse de Lisieux.