Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La prière des cinq petits bisous à l’Enfant Jésus

JESUS FRA ANGELICO
Luisa Ricciarini//Leemage
"La Madone des ombres" (Madonna delle ombre, détail) de Guido di Pietro dit Beato Angelico (Fra Angelico, Musee du couvent de Saint-Marc, Florence).
Partager

Une petite prière parfaite à adresser à Jésus.

Un petit baiser sur sa main droite :

Oh, mon Jésus, ce que tu veux, je le veux aussi. Je le veux parce que tu le veux, oh, Jésus.

Un petit baiser sur sa main gauche :

Jésus, ce que tu veux, je le veux aussi. Je le veux comme tu le veux, oh, Jésus.

Un petit baiser sur son pied droit :

Jésus, ce que tu veux, je le veux aussi. Je le veux quand tu le veux, oh, Jésus.

Un petit baiser sur son pied gauche :

Jésus, ce que tu veux, je le veux aussi. Je le veux jusqu’à ce que tu le veuilles, oh, Jésus.

Un petit baiser sur son cœur :

Doux Seigneur, accorde-moi ce que je vois dans ton cœur.

Oh, mon Jésus, mon cher Seigneur, accorde-moi ce que je vois dans ton cœur : de la peine pour l’amour qui me manque toujours. De l’amour, pour que personne ne tombe dans le chagrin. De la peine pour supporter toutes les peines. L’Amour au mépris de toutes les autres amours.

(Auteur anonyme)

Traduit de l’espagnol par Isabelle Cousturié

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]