Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Mariage : comment trouver le lieu de réception idéal

wedding table
By Thanakorn.P | Shutterstock
Partager

Aux prémices de l’organisation d’un mariage, le lieu de réception se décide avec soin. Il donne le ton et influence l’atmosphère du mariage. Découvrez tous les critères à prendre en compte pour trouver le lieu parfait.

Salle des fêtes, restaurants, mas provençal ou ferme bretonne, les lieux pour se marier sont variés ! Selon les désirs du couple, le budget ou le nombre d’invités, certains endroits sont plus ou moins appropriés. À l’image de la personnalité des futurs mariés et du thème, le style du lieu détermine l’ambiance générale et l’ensemble de la décoration. Plutôt bohème, industriel, champêtre ou élégant, laissez-vous porter par vos envies pour la décision finale. Au préalable, assurez-vous d’avoir suivi notre check list, d’après les conseils d’Églantine, wedding planner pour l’agence Les Cocottes, pour un lieu de réception parfait.

Premiers arrivés, premiers servis

Si vous avez une idée en tête du lieu, le mieux est de s’y prendre le plus tôt possible. « C’est la toute première chose à réserver, conseille Églantine, wedding planner pour l’agence Les Cocottes. Les jolis endroits sont très prisés, même plus d’un an à l’avance. C’est souvent le lieu qui va déterminer tout le reste. À moins d’avoir une contrainte de date bien précise. ». Attention, si vous avez pour projet de vous marier à l’église, n’oubliez pas que celle-ci est également à réserver au plus tôt !

Autre astuce pour ne pas passer à côté de la salle tant convoitée : ne pas se mettre de barrières. « Si on est flexibles sur la date, elle peut être fixée en fonction des disponibilités du lieu choisi, suggère Églantine. À noter aussi que pour les mariages hors saison, entre octobre et avril, les adresses sont moins demandées et donc jusqu’à 20 % moins chères. »

Définir une région ensemble

À moins d’avoir des attaches géographiques communes, le lieu de réception se définit au gré des envies des futurs mariés. « La région du mariage se choisit la plupart du temps selon la résidence du couple ou la provenance de la majorité des invités, précise Églantine. Il peut aussi être lié aux origines des familles. La Bretagne, par exemple, est une option. »

Chaque région a aussi ses particularités, ses avantages et ses inconvénients. « Dans certains coins, comme le sud ouest, il y a beaucoup de vieilles fermes avec de la pierre, remarque Églantine. Si c’est le style recherché, le prix sera donc moins élevé. En Ile-de-France, le choix étant assez vaste et la concurrence intense, les budgets ne sont pas si hauts qu’on le pense. En revanche, dans le sud est, la météo clémente attire de nombreux mariés et les prix grimpent vite. »

Compter les invités au mariage

Autre élément clé, la liste des invités. Petit ou grand mariage, l’espace à disposition doit être proportionnel aux convives présents. « Le nombre des invités est déterminant pour trier les différents lieux, souligne la wedding planner. Si vous prévoyez plus de cent personnes, l’endroit a besoin d’une capacité d’accueil importante. À l’inverse, pour un petit mariage d’une cinquantaine d’invités, il est préférable de ne pas envisager une salle trop grande où les gens seront éparpillés. Le choix doit être bien cohérent. »

Avoir la bonne méthode de recherches

« Pour trouver l’endroit idyllique, une recherche sur les sites spécialisés peut suffire, note Églantine. Le bouche à oreille est une valeur sûre. On peut aussi prendre note de lieux quand on se balade le week-end ou en vacances. »

Si on se sent un peu perdu au départ, certains wedding planners proposent d’aider les futurs mariés juste pour la recherche de salle. « En cernant au mieux la personnalité du couple et, avec un large répertoire de lieux, c’est souvent ce qui va débloquer la situation ! », souligne Églantine.

Limiter le nombre de visites

Comme pour la recherche de sa propre maison, il est conseillé de cibler au mieux sa sélection pour éviter de s’éparpiller. « Au lieu de visiter cinquante lieux, commencez par faire un tri d’après les photos, en appelant le propriétaire, etc., conseille Églantine. Le mieux est de s’en tenir à cinq visites. Sinon on oublie, on perd du temps et on risque de passer à côté du lieu repéré en premier. »

Bien équilibrer son budget

Même si le lieu est un élément principal dans le mariage, il faut veiller à respecter une certaine logique avec l’enveloppe globale. « De la salle polyvalente municipale à 450 euros jusqu’au mas luxueux à 40 000 euros, les budgets dédiés au lieu varient selon les mariés, analyse Églantine. Dans tous les cas, il doit être en cohérence avec le budget total. Il serait tellement dommage d’avoir un sublime espace et de ne pas pouvoir le mettre en valeur avec une jolie décoration ou de ne pas se faire plaisir avec le traiteur, par exemple. »

Toujours prévoir un plan B

Les mariages à la belle saison se préparent souvent à l’extérieur mais il est recommandé de veiller à une solution de repli. « En cas de pluie ou de météo capricieuse, pensez toujours à une autre option, même dans les régions où il fait très beau, recommande la wedding planner. Cela peut être une seconde salle, juste une grange ou une grande tente pour se mettre à l’abri. Il faut prévoir toutes les éventualités pour ne pas être dans l’impasse le jour J. »

Préférer un lieu avec un hébergement sur place

Petit luxe qui peut faire la différence, dormir sur le lieu du mariage est un atout à ne pas négliger. « De plus en plus de lieux de réception proposent un gîte sur place pour héberger les jeunes mariés et la famille proche, indique Églantine. C’est une façon de simplifier l’organisation, ce serait dommage de passer à côté ! Selon les lieux et les invités, cela peut être un dortoir pour tous les copains ou des chambres individuelles pour les familles. »

S’assurer de la sécurité du lieu de réception

Dans la liste des points pratiques à checker, la sécurité du lieu doit être optimale pour profiter du moment l’esprit tranquille. « Dans les mariages avec beaucoup d’enfants, il est primordial de veiller à la sécurité afin d’éviter les accidents, conseille Églantine. À commencer par vérifier la proximité avec la route, si la zone a des points d’eau et s’ils sont sécurisés ou si le domaine est bien fermé par des clôtures. Pour une plus grande sérénité, l’idéal est de prévoir une ou plusieurs baby-sitters pour surveiller les enfants. Et si vous avez la chance d’avoir une piscine à disposition, prévoyez un maître nageur ou un pompier qui veillera à la sécurité tout au long du mariage. »

Entretenir un bon feeling avec le propriétaire

Variable selon les lieux, l’accueil du propriétaire réserve parfois quelques surprises. « Certaines salles sont très conviviales, d’autres ont une grande liste d’interdits, prévient Églantine. Si on ne s’entend pas avec le propriétaire dès les premiers échanges, cela risque de ne pas bien se passer le jour du mariage. Il doit y avoir un bon feeling, comme l’ensemble des prestataires, surtout si l’hébergement est sur place… »

Se méfier des maisons de famille

Avec la chance d’avoir à disposition une maison et un grand jardin pour recevoir tous les invités, cette solution de facilité cache de nombreuses problématiques. « En apparence, se marier dans une maison familiale est l’option la moins chère puisque le lieu n’est pas payant…, affirme Églantine. Mais il faut prendre en compte tous les frais annexes : des tentes nomades pour le jardin, un générateur pour le DJ ou le traiteur, des toilettes supplémentaires, etc. » Autant d’éléments à ajouter au budget et qui peut alourdir sérieusement la note.

Se fier au coup de cœur

La recherche du lieu de réception demande aussi de laisser parler son coeur. « Certains préfèrent partir d’un espace neutre, une salle ordinaire afin de la personnaliser, indique Églantine. D’autres rêvent d’avantage d’un lieu avec beaucoup de cachet, comme une ferme ou un château, à sublimer avec quelques guirlandes lumineuses et des bougies. »

Le plus important est de trouver un lieu qui vous ressemble. « Le principal est d’avoir un vrai coup de cœur, de se sentir bien et de se laisser charmer par le lieu, poursuit la wedding planner. Les futurs mariés doivent s’écouter. »

> En savoir plus sur Les Cocottes : lescocottesevents.com

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]