Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un bon moyen pour soutenir les prêtres dans leur vocation

© Public Domain
Partager

Les volontaires de l'Alliance saint Jean-Marie Vianney, présents dans le monde entier, se relaient pour prier et jeûner à l’intention de prêtres confrontés à de grandes difficultés et souffrances.

L’Alliance saint Jean-Marie Vianney, a été initiée par un groupe de fidèles laïcs et un prêtre espagnol, convaincus au plus profond de la puissance de la prière pour soutenir la vocation des prêtres. La plupart de ces prêtres connaissent, ou ont connu, des difficultés : abandon de la prêtrise ou autres incidents portant atteinte à la fidélité de leur vocation, maladie, décès…  L’esprit de l’Alliance est avant tout de consoler le Cœur Sacerdotal de Jésus, plus fortement blessé par ceux qu’Il a choisi pour les élever à être Lui-même. Son principe : jeûner et prier par groupes de six, dix ou douze personnes, en se relayant jour et nuit, à l’exception des dimanches et des temps liturgiques de joie comme à Noël et la période de joie pascale.

Un soutien inédit vite répandu

Aujourd’hui, ils sont plus de 250 volontaires, tous pays confondus, à jeûner et prier en permanence pour la liste d’intentions de prières déposées au secrétariat ou à l’aumônerie de l’Alliance, pour un prêtre, un diacre, un religieux ou un séminariste vivant et au purgatoire. Ce nouveau soutien spirituel est devenu très vite international avec des membres volontaires en Espagne, France, Luxembourg, Belgique, Suisse. En France, le mouvement s’est déployé véritablement en 2015, après plusieurs cas d’abandon de la prêtrise (de prêtres vivants ou décédés) en un très bref laps de temps. Les premiers membres volontaires français se sont présentés à Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon qui leur a donné sa bénédiction.

Dans les pas du curé d’Ars et de sœur Faustine

L’Alliance saint Jean-Marie Vianney part du cœur du curé d’Ars, ce cœur qui a tant aimé l’Eucharistie et son saint sacerdoce — comme rapporté sur le site de l’Alliance — et dans les pas de sœur Faustine Kowalska, à qui Jésus demanda de faire connaître au monde la profondeur de la miséricorde divine. « Je confie à ta protection deux perles précieuses de Mon Cœur, ce sont les âmes des prêtres et les âmes consacrées. Tu vas prier tout particulièrement pour elles », lui a demandé Jésus. Aujourd’hui, l’Alliance saint Jean-Marie Vianney fait sienne la promesse de sœur Faustine : lui amener « les âmes sacerdotales et religieuses » qui « se désolent ». « Nous prions pour les prêtres qui rencontrent des difficultés dans leur vocation sacerdotale, pour qu’ils aient la force de redire oui à leur si belle vocation, en dépit de la surcharge de travail, des découragements, de la solitude et de bien d’autres souffrances », soulignent les membres de l’Alliance.

Accès pour tous

Toutes les intentions de prières sont accueillies. Elles sont universelles et sans publicité. Les initiales peuvent être changées, les noms cachés et les prénoms changés. Le pays du prêtre porté dans les prières n’est pas spécifié. Vous connaissez un prêtre qui a besoin des prières de l’Alliance saint Jean-Marie Vianney et vous souhaitez leur transmettre une intention de prière ? Vous pouvez   « déposer une intention de prière » via l’email de l’alliance: jeune.permanent(at)gmail.com

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]