Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 04 mars |
Saint Casimir
Aleteia logo
For Her
separateurCreated with Sketch.

Trois conseils pour se reconnecter avec ses enfants

FAMILY HAPPY

Vitaliy Karimov - Shutterstock

Mariana de Ugarte Blanco - publié le 03/01/18

Le besoin qu’ont les enfants de passer du temps avec leurs parents ne peut être remplacé par d’autres activités ou des compensations matérielles.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Il est primordial que nos enfants aient confiance en nous. Pour ce faire, chaque enfant doit se sentir aimé et valorisé tel qu’il est, pour développer une estime de lui saine et une relation solide avec ses parents. Afin d’obtenir cette connexion parents-enfants tant voulue, Javier Fiz, psychologue qui travaille en collaboration avec Aleteia, nous offre trois conseils.

Conseil n°1 : observer ses enfants pour apprendre à les connaître

Leur manière d’agir et leur comportement en disent long sur leurs sentiments et leur attitude face aux différentes situations de la vie quotidienne. Il ne s’agit pas seulement de regarder ce qu’ils font, il faut comparer ce qu’ils nous disent avec ce qu’ils font. Si nous pouvons interpréter ce qu’ils ressentent à chaque moment, nous pouvons les aider à reconnaître, à gérer et à contrôler leurs sentiments et leurs émotions.

C’est pourquoi nous devons leur apprendre que toutes les émotions sont valides et acceptables. Elles ne sont ni bonnes ni mauvaises, elles sont agréables ou désagréables.


ENFANT HEUREUX

Lire aussi :
7 qualités à encourager chez votre enfant

Conseil n°2 : écouter ses enfants

Nous devons être attentifs à ce que nos enfants nous disent avec leurs mots, leur corps, leurs expressions et leur humeur. Pour cela, nous devons nous arrêter, nous poser, leur donner toute notre attention et les regarder dans les yeux.

L’écoute n’implique pas nécessairement de leur donner des conseils ou de leur dire ce qu’ils doivent faire. Ils veulent souvent que l’on comprenne simplement ce qu’ils ressentent. En les écoutant, on ouvre la porte de la communication et on peut savoir ce qu’ils sont en train de vivre, sans les juger, ni les réprimander ni les commander.


PETITE FILLE SUR LES GENOUX DE SA MERE

Lire aussi :
Comment élever son enfant pour qu’il soit heureux ?

Conseil n°3 : partager la vie avec ses enfants

Il est important de faire des choses ensemble. On forme une équipe pour faire par exemple les tâches ménagères, les devoirs, les courses, ou simplement pour passer du temps de loisirs ensemble : faire des balades, jouer à des jeux de société, écouter de la musique, etc.

On doit être présents dans les petits comme dans les grands moments de leur vie, qu’il s’agisse d’un match de foot, d’une sortie au parc ou d’un anniversaire. Quand on partage, on développe un sentiment d’appartenance et on leur apprend l’importance de donner et de recevoir de l’amour. Ce sont ces expériences qui créent les souvenirs qui resteront gravés toute leur vie.

Article réalisé en collaboration avec Javier Fiz Pérez, psychologue, professeur de psychologie à l’Université européenne de Rome, délégué au développement scientifique international et responsable du département de développement scientifique de l’Institut européen de psychologie positive (IEPP).

Tags:
Enfants
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement