Aleteia

Plusieurs églises touchées par la tempête Eleanor

Partager
Commenter

La tempête Eleanor a commencé à balayer la France dans la nuit de mardi à mercredi avec des rafales allant jusqu’à près de 150 km/h. À Marchiennes, près de Douai (Nord), une partie de la toiture de l’église de la commune a été arrachée.

C’est ce qu’on appelle un vent à décorner les bœufs ! La tempête Eleanor est arrivée en France cette nuit avec des rafales allant jusqu’à près de 150 km/h. Elle a d’abord touché la Bretagne, la Manche, le Nord et la région parisienne avant de poursuivre sa route vers l’Est. Au total, 49 départements ont été placés en vigilance orange (vents violents, vagues de submersion…).

En Normandie, à Caen, les rafales de vent ont entraîné le décrochage de certaines bâches de la façade Est de l’église Saint-Pierre, rapporte Ouest-France. Certaines d’entre elles avaient pourtant été arrimées après la tempête Bruno qui avait déjà frappé la ville ce 27 décembre.

À Marchiennes, dans le Nord, la moitié du toit du clocher de l’église de la commune a été arrachée par les rafales de vent, nécessitant l’intervention de dix sapeurs-pompiers. Les faits se sont déroulés aux alentours de 4 heures du matin. À 9 heures ce matin, 200 000 foyers étaient privés d’électricité, a indiqué le groupe Enedis.

À Mouterhouse, dans le pays de Bitche au nord-est du département de la Moselle en Lorraine, le clocher de l’église s’est effondré. « Nous avions tout refait, absolument tout, s’est désolé Guy Hammer, le maire de la commune, auprès du Républicain Lorrain. La charpente, le toit, les plafonds, l’électricité, etc. » Tous ces travaux sont réduits à néant.

Partager
Commenter
Top 10 d’Aleteia
  1. Les plus lus
    |
    Les plus partagés
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]