Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 03 décembre |
Saint François-Xavier
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Plusieurs églises touchées par la tempête Eleanor

Storm Eleanor

Marianne Mas @F2missmas | Twitter

La rédaction d'Aleteia - publié le 03/01/18 - mis à jour le 04/01/18

La tempête Eleanor a commencé à balayer la France dans la nuit de mardi à mercredi avec des rafales allant jusqu’à près de 150 km/h. À Marchiennes, près de Douai (Nord), une partie de la toiture de l’église de la commune a été arrachée.

C’est ce qu’on appelle un vent à décorner les bœufs ! La tempête Eleanor est arrivée en France cette nuit avec des rafales allant jusqu’à près de 150 km/h. Elle a d’abord touché la Bretagne, la Manche, le Nord et la région parisienne avant de poursuivre sa route vers l’Est. Au total, 49 départements ont été placés en vigilance orange (vents violents, vagues de submersion…).

En Normandie, à Caen, les rafales de vent ont entraîné le décrochage de certaines bâches de la façade Est de l’église Saint-Pierre, rapporte Ouest-France. Certaines d’entre elles avaient pourtant été arrimées après la tempête Bruno qui avait déjà frappé la ville ce 27 décembre.

À Marchiennes, dans le Nord, la moitié du toit du clocher de l’église de la commune a été arrachée par les rafales de vent, nécessitant l’intervention de dix sapeurs-pompiers. Les faits se sont déroulés aux alentours de 4 heures du matin. À 9 heures ce matin, 200 000 foyers étaient privés d’électricité, a indiqué le groupe Enedis.

À Mouterhouse, dans le pays de Bitche au nord-est du département de la Moselle en Lorraine, le clocher de l’église s’est effondré. « Nous avions tout refait, absolument tout, s’est désolé Guy Hammer, le maire de la commune, auprès du Républicain Lorrain. La charpente, le toit, les plafonds, l’électricité, etc. » Tous ces travaux sont réduits à néant.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement