Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Père René-Luc : quelles devraient être les qualités du chrétien ?

Partager

Récits allégoriques, les paraboles s’avèrent être de puissants moyens pour annoncer la parole. Fondateur avec Mgr Carré de CapMissio, l’école de Mission de Montpellier, le père René-Luc a décidé d’utiliser le même moyen pour évangéliser.

Que ce soit sous la forme de sculptures, de mosaïques ou de fresques, les quatre évangélistes, Matthieu, Marc, Luc et Jean, sont fréquemment représentés dans les édifices religieux. Ils prennent souvent une apparence « symbolique » : l’aigle pour Jean, le lion pour Marc, l’ange pour Matthieu et le taureau pour Luc. « La forme de leurs visages, c’était visage d’homme et, vers la droite, visage de lion pour tous les quatre, visage de taureau à gauche pour tous les quatre, et visage d’aigle pour tous les quatre », peut-on lire dans le livre d’Ézékiel.

Citant saint Louis Marie Grignion de Montfort, le père René-Luc revient sur les qualités essentielles que devrait avoir chaque chrétien. Il fait ainsi correspondre ces dernières aux caractéristiques de chacun des animaux. Faisant référence à l’ange (saint Matthieu), il explique que « les chrétiens doivent faire preuve d’une charité désintéressée et bienfaisante envers le prochain ».

« Les chrétiens auront aussi le courage du lion par leur sainte colère et leur zèle ardent, mais prudent, contre le démon ». Si la tentation arrive, il faut rugir, rappelle le père René-Luc. Ils doivent également avoir la force du bœuf pour leurs travaux apostoliques. Enfin, ils doivent avoir la hauteur et l’agilité de l’aigle pour contempler Dieu tout en posant un regard perçant sur le monde qui les entoure.

« Tels seront les missionnaires que vous voudrez envoyer dans votre Église : ils auront un œil d’homme pour l’homme, un œil de lion contre vos ennemis (le démon), un œil de bœuf contre eux-mêmes (la force, le courage de travailler pour la mission) et un œil d’aigle pour vous, notre Seigneur et notre Dieu ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]