Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 26 octobre |
Saint Demetrius
Aleteia logo
home iconFor Her
line break icon

Mon mari est grincheux, je fais quoi ?

SELF ESTEEM

Stock ASSO - Shutterstock

Luz Ivonne Ream - Publié le 02/01/18

Votre conjoint rentre irrité à la maison et cela crée une mauvaise ambiance dans votre foyer. Parfois, cependant, il arrive qu’il s’en veuille après. Que pouvez-vous alors faire ? Est-il possible de changer une personnalité aussi complexe ?

Il est vraiment difficile d’aimer les gens irritables et compliqués, mais il est plus facile de le faire si on comprend que derrière chaque « grognement » se cache un cri désespéré disant : « Aime-moi même quand je ne le mérite pas, car c’est là que j’en ai le plus besoin ».

Vous avez sûrement déjà entendu une amie dire : « Mon mari a un très mauvais caractère, il est grincheux et crie pour tout et n’importe quoi. » Mais en y regardant de plus près, cet homme n’a pas forcément un mauvais caractère, il n’a simplement pas un caractère solide… Car s’il avait du caractère, il saurait se maîtriser sans se laisser emporter par ses émotions…

Peut-être se retrouve-t-il dans un de ces types de personnalité : colérique, passionné, nerveux, sentimental, sanguin, flegmatique, amorphe ou apathique ? On pourrait parler pendant des heures de caractère, de tempérament et de personnalité… Car nous sommes tous nés avec un tempérament que nous modelons jusqu’à forger notre caractère. C’est une qualité innée, héritée et qui n’est pas modifiable. Notre tempérament est responsable de nos émotions spontanées et des réactions habituelles que nous pouvons avoir face à des stimuli externes.

Le caractère est quant à lui la manière dont chacun est lui-même. Ce sont les traits et les caractéristiques que nous avons définis tout au long de notre vie et qui nous rendent uniques. Contrairement au tempérament, le caractère peut être façonné et développé, ce qui signifie qu’il peut changer grâce à l’influence de l’environnement et de l’éducation, aux expériences vécues et à la force de l’intelligence émotionnelle, entre autres facteurs. Par conséquent, on ne peut pas changer le tempérament, mais le caractère peut toujours être forgé pour réussir à avoir une personnalité charmante.

Si votre conjoint est irritable, en colère et crée une atmosphère désagréable à la maison, vous pouvez suivre les conseils suivants :

La compréhension

Le premier conseil, et aussi le plus important, est de chercher à comprendre son mari grincheux avec un cœur ouvert et miséricordieux. C’est vrai, c’est très fatigant de faire face à une telle personnalité, et cela peut être frustrant de savoir que nous n’avons pas le pouvoir de le changer. En revanche, nous pouvons choisir l’attitude avec laquelle nous faisons face à cette personnalité et la manière dont nous réagissons quand cette personne crée une atmosphère désagréable.

L’amour est patient, disait saint Paul. Quand votre mari arrive de mauvaise humeur à la maison, êtes-vous sûre qu’il est en colère ? Votre conjoint ne ressent-il pas de la tristesse, de l’inquiétude, de la déception, de la peur ou de la frustration ? Réfléchissez-y… Si vous pouvez vraiment comprendre ce qui se cache derrière ce masque « d’ogre », il sera plus facile de ne pas vous focaliser sur son attitude déplaisante.

Ne pas dénigrer son conjoint

Même si vous voulez pester contre lui, ne le blessez jamais avec des phrases comme « tu es bourru », « tu es fou, c’est pour ça que personne ne t’aime», « même ta mère ne peut pas te supporter » ou « tu es comme ta mère », votre conjoint risquerait de se sentir dénigré. Et cela ne risque pas d’arranger vos affaires.

Là où l’amour manque, semez l’amour et vous récolterez l’amour

Bien qu’à ce moment-là, ce ne soit pas agréable de l’aimer et que vous n’en avez pas envie, aimez-le même s’il est grincheux ! Comment ? Adoptez simplement une attitude différente, douce et non défensive. Faites-lui sentir que dans cette maison, il est incroyablement aimé et accepté. Faites-lui savoir avec amour que vous êtes là, inconditionnellement, afin qu’ensemble vous puissiez trouver la racine de cet accès de colère. Sachez que s’il vous est difficile d’être avec une personne comme cela et de vivre avec elle, cette personne a encore plus de difficultés à vivre avec elle-même.

Passer des accords

Dans un moment de « lucidité », quand les choses sont calmes, parlez en tête à tête de ce que vous ressentez quand vous voyez qu’il perd le contrôle. Vous pouvez décider de mettre en place des stratégies et de faire des pactes. Par exemple, si vous voyez qu’il commence à être grognon ou à mettre une mauvaise ambiance à la maison, vous sortirez de la pièce, seule ou avec les enfants, pour éviter qu’il ne vous blesse. Ce sera le signal pour lui faire comprendre qu’il doit se calmer.

Les êtres humains ne sont pas parfaits, mais perfectibles. Donc une personnalité complexe aura toujours la possibilité de s’améliorer, si elle en a la volonté. Ce n’est pas facile, mais c’est loin d’être impossible. Cette personne aura très probablement besoin d’un professionnel pour l’aider à découvrir ses blessures émotionnelles et les raisons qui la poussent à réagir de la sorte. Pour les croyants, l’aide de Dieu est toujours (la plus) importante pour guérir toute blessure intérieure et réussir à changer.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
JOHN PAUL II
Marzena Devoud
Le jour le plus heureux de la vie de Jean Paul II
2
WEB2-PERE-BRUNO-RAFFARA.jpg
Marthe Taillée
Bruno Raffara, père, grand-père et prêtre
3
Maria Paola Daud
Pourquoi Michel-Ange n’a-t-il jamais terminé cette Pietà ?
4
WEB2-MISSEL-FORMATION-ABBENICO.jpg
Agnès Pinard Legry
Les prêtres se préparent à un grand changement
5
I.Media
Le pape François révèle les pays qu’il visitera dans les prochain...
6
ZITA
Mathilde de Robien
Cette magnifique prière gravée dans les alliances de Charles et Z...
7
WEB2-POITIERS-shutterstock_1857434686.jpg
Bérengère Dommaigné
À Poitiers, un établissement catholique reçoit des menaces
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement