Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

L’histoire du moine irlandais qui repoussa le monstre du Loch Ness

Partager

Cet épisode pourrait expliquer pourquoi le monstre n’a plus jamais refait surface depuis.

Saint Colomba — à ne pas confondre avec son compatriote et contemporain saint Colomban — fut un grand missionnaire irlandais du VIe siècle, célèbre pour avoir évangélisé de nombreuses régions dont l’Écosse. Fondant des monastères et des églises partout où il passait, Colomba fit de nombreuses rencontres, y compris avec une créature mystérieuse sur la rive du Loch Ness.

Cet épisode est relaté dans une biographie du saint datant du VIIe siècle. Alors qu’il longeait le Loch Ness, le moine aperçut un groupe en train d’enterrer un homme. Il apprit que l’homme avait été mordu par une énorme créature vivant dans le Loch. Il envoya alors un compagnon nager dans la rivière, afin d’attirer l’attention de la créature tapie au fond de l’eau ; celle-ci revint à la surface et s’apprêtait à engloutir le nageur quand Saint Colomba intervint.

Voyant cela, Colomba éleva sa sainte main […] et invoquant le nom de Dieu, forma dans les airs le signe salvateur de la croix puis ordonna à la féroce créature : « N’avance pas plus loin, ne touche pas à cet homme. Retourne immédiatement d’où tu viens. » Entendant le saint, le monstre fut terrifié et disparut plus vite que s’il avait été tiré par des cordes.

Alors les frères, voyant que le monstre s’en était allé, et que leur compagnon était revenu sain et sauf dans la barque, furent saisis d’admiration et rendirent gloire à Dieu pour le saint homme. Même les païens qui se trouvaient là furent contraints de glorifier le Dieu des chrétiens pour l’immense miracle dont ils avaient été témoins.

Ce récit est considéré par beaucoup comme la première mention écrite du monstre du Loch Ness et pourrait expliquer pourquoi cette créature légendaire n’est plus jamais réapparue !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]