Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

L’hymne à Marie de saint Ephrem : la théologie mise en vers

EPHREM THE SYRIAN
Domaine Public
Partager

L'un des plus grands théologiens des chrétiens d'Orient a dressé le portrait d'une émouvante figure de Marie dans son Hymne sur la Nativité : "Comment t'appeler Marie ?".

Même traduits, les vers de saint Ephrem, théologien assyrien du IVe siècle et docteur de l’Église, frappent par leur beauté et leur concision : ils expriment, en peu de mots, la profondeur d’un mystère théologique. C’est tout particulièrement saisissant, dans l’hymne à Marie qu’il a composée, dont voici un extrait :

« Merveille que ta mère :
Le Seigneur vint en elle se faire serviteur ;
Le Verbe vint en elle, pour se taire en son sein » (verset 6)

La théologie mise en vers

Mais l’aspect poétique de ces textes ne doit pas masquer leur profondeur théologique, avertit le père Narsay Soleil. Ce prêtre chaldéen, né en France, officie à Saint-Thomas de Sarcelles et a un pied dans deux grandes traditions de l’Église catholique, la romaine et la chaldéenne ; il nous initie à la théologie orientale de saint Ephrem : « Cette théologie ne cherche pas à qualifier Dieu, mais elle utilise la poésie pour dire Dieu à travers ses paradoxes ». Elle dira par exemple que « Dieu est un et trine » pour dire la Trinité. Cette façon de s’exprimer permet une expression dynamique des mystères.

Si saint Ephrem ne donne pas de définition rigoureuse des concepts, ce n’est pas par faiblesse intellectuelle, mais parce qu’en bon Oriental, il part du principe que Dieu est insaisissable. Il se révèle à nous, mais il ne faut pas chercher à l’enfermer dans un concept, sa nature est comparable au point central d’un cercle géométrique. Il serait invisible, mais on peut en entrevoir la nature et les caractéristiques en joignant entre eux les différents points opposés de la circonférence. De cette conception naît la dynamique de la poésie de saint Ephrem, qui donne à contempler les mystères théologiques, comme dans cet autre exemple, tiré de l’hymne à Marie :

« Celui qui tous fait boire vint connaître la soif ;
Et c’est nu, dépouillé, qu’il vient en sortant d’elle, lui qui tous les habille. » (verset 8)

Dialoguer avec Dieu

Sur le fond, il n’y a pas de rupture entre cette théologie du IVe siècle, probablement rédigée dans la région d’Édesse, à la frontière de la Syrie et de la Turquie, et les monuments de la théologie occidentale comme la Somme théologique de saint Thomas d’Aquin, du XIIIe siècle. Mais contrairement à tous les théologiens occidentaux, saint Ephrem ne subit aucune influence de la philosophie grecque. Il montrait même un certain dédain pour ses contemporains occidentaux, qui appliquaient la rigueur de la logique aristotélicienne à la théologie : « Ils cherchent à décortiquer le mystère », dénonçait-il… Et dans sa bouche, ce n’était pas un compliment ! Pourtant, les deux démarches sont légitimes. Pour parler selon les termes de la psychologie contemporaine, la démarche occidentale parle plus spécifiquement au cerveau gauche, tandis que la démarche d’un saint Ephrem parle au cerveau droit. Deux démarches intellectuelles qui, loin d’être opposées, se révèlent complémentaires.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.