Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

Après cela, il n’a plus jamais douté de la présence de Jésus dans l’Eucharistie

Hostie, eucharistie
© Shutterstock
Partager

Alors qu'il célébrait la Sainte Messe, il ne s'attendait pas à voir cela ...

Aux IIIe et IVe siècles, nombre d’hommes et de femmes se sont inspirés de l’exemple d’un humble ermite, aujourd’hui connu sous le nom de saint Antoine le Grand. Ils ont tout quitté pour mener une vie de prière et de contemplation dans le désert égyptien.

L’un des centres principaux de ce genre de vie monastique radical était une région connue sous le nom de Scetis, située au nord-ouest du delta du Nil. Selon un ancien document intitulé Apophtegmes des Pères du désert, dans cette communauté vivait un moine qui avait des doutes sur la présence de Jésus dans la Sainte Eucharistie.

À tel point qu’un jour, il aurait dit à ses confrères : « Le pain que nous recevons n’est pas vraiment le Corps du Christ, mais un symbole de ce Corps ». Contesté par certains membres de la communauté monastique, il répliqua : « Sans preuves, je ne changerai pas d’avis ».

Quelque temps plus tard, lors d’une messe dominicale, alors que le moine incrédule était en train de prononcer les paroles de consécration de l’hostie, dans ses mains, au lieu du pain consacré, apparut un petit garçon. Le moine comprit rapidement que ce petit garçon était l’Enfant-Jésus et au moment où il l’approcha de sa bouche, il se transforma à nouveau en hostie. Après ce miracle inattendu, le moine déclara : « Seigneur, je crois que le Pain c’est ton Corps et que le Vin dans le calice c’est ton Sang ».

Ce miracle nous rappelle ce que de nombreux saints ont exprimé au cours des siècles. Ils croyaient que chaque Messe était comme Noël, quand le Christ descend des cieux pour venir sur nos autels. Ainsi, chaque jour est un jour de Noël, car Jésus-Christ « habite parmi nous » sous l’apparence du pain.

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.