Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quelle bague de fiançailles offrir ? Conseils pour bien la choisir

Partager

Vous voulez demander votre petite amie en mariage ? Il est temps de réfléchir à la bague de fiançailles que vous allez glisser à son doigt ! Voici notre guide d'achat pour choisir le meilleur modèle pour celle qui va partager votre vie...

Choisir une bague pour une femme est un exercice qui s’avère être aussi périlleux qu’exaltant : la fameuse bague de fiançailles que vous vous apprêtez à lui passer au doigt, votre future femme la portera toute sa vie. Cette bague, elle en a peut-être rêvé depuis plusieurs années. Diamant, saphir, rubis : qu’importe la gemme, pourvu qu’il y ait le coup de coeur !

Se défaire des « codes » et chercher une bague de fiançailles à son image

Avant de commencer votre quête, comprenez bien que la bague de fiançailles idéale n’existe pas. Les parfums, les robes, les bijoux : ces apprêts féminins ont tous la particularité commune de trouver leur beauté qu’une fois portés par une femme. Un parfum qui sierra parfaitement à l’une, n’aura pas le même effet sur sa voisine. Il en est de même pour les bagues… ce qui, vous l’aurez compris, ne simplifie pas votre mission !

Vous vous apprêtez à l’épouser, nous supposons donc que vous la connaissez bien ! Cela va vous aider à faire une liste de certains points importants, plutôt faciles à dresser : couleurs souvent portées, style vestimentaire, mode de vie… Une question important à se poser, entre autres : va-t-elle porter sa bague toute la journée ou uniquement en certaines occasions ? Une infirmière, par exemple, sera dans l’obligation de la retirer sur son lieu de travail. Il s’agit de petits détails qui ont toute leur importance. Si’l vous est compliqué de répondre à ces questions, n’hésitez pas à demander conseil à sa soeur, son amie la plus proche ou pourquoi pas à sa maman (votre future belle-maman !).

Attention à l’excès d’originalité : une bague de fiançailles est censée être portée, par définition, « pour la vie »… Si les effets de mode passent, la beauté simple et évidente perdure. Jean-Christophe, joaillier indépendant à Paris en témoigne : « Les clients veulent des bagues qui ressemblent à des bagues de fiançailles ! ». Ce n’est pas pour rien : ils savent que c’est une bague qui sera portée à différents âges de la vie et qui doit donc avoir une intemporalité dans son style.

Cette bague que vous vous préparez à lui offrir, votre fiancée en rêve peut-être depuis toute petite. Ainsi, il est possible qu’elle ait une idée très précise de ce dont elle souhaite ou des critères très personnels. Nous vous conseillons donc de demander à votre future épouse si elle souhaite vous aider – ou non – dans le choix de cette bague. Si certaines préfèrent les surprises, d’autres seront très excitées (et rassurées) à l’idée de vous aider dans cette quête…. Le jour de la demande, rien ne vous empêche de lui offrir une blague fantaisie… en attendant « la vraie » !

Quelle gemme pour une bague de fiançailles ?

Une fois chez un joaillier, vous pourriez être impressionnés par le nombre de pierres, de couleurs, de formes et de styles différents proposés. Il est fortement conseillé de ne pas chercher la pierre la plus grosse possible mais bien la moins imparfaite possible, dans la mesure du raisonnable au niveau budget. Si vous avez une pierre de famille mais que la monture ne vous convient pas vous pouvez tout à fait la faire monter différemment par un bijoutier qui la retravaillera selon vos souhaits.

Le diamant, la valeur sûre pour une bague de fiançailles

Symbole de pureté et d’éternité, le diamant est la pierre traditionnelle des bagues de fiançailles, le plus souvent monté en solitaire. La pierre était autrefois garante de l’harmonie du ménage et réservée aux familles de la noblesse.

« Elle baissa sa main, l’étala devant elle et enfila la bague dans son annulaire. Ses yeux ne quittaient pas le diamant. » (Un barrage contre le Pacifique, Marguerite Duras)

Les saphirs, les rubis, les émeraudes et autres pierres de couleurs sont ensuite apparues, vers le XVe siècle ; elles offrent aujourd’hui un large choix possible ! Si le diamant a l’avantage d’aller avec toutes les tenues, les pierres colorées proposent peut être davantage d’originalité. Il s’agit de préférences très subjectives, l’avis de votre fiancée peut être souhaitable sur ce point-là. Plus le diamant est pur, plus il sera précieux et donc onéreux. Sa clarté devra être égale ou supérieure à SI2 pour que les mini-imperfections de la pierre ne se voient pas à l’oeil nu. Il faut également regarder la couleur du diamant : celle-ci est évaluée par une notation de D à Z : D représente les diamants incolores (les plus recherchés) et plus on avance vers le Z plus le diamant est teinté, « fancy » dans le vocabulaire des gemmologues.

Les pierres de couleurs : émeraude, saphir, rubis…

Un peu moins coûteuses qu’un diamant, d’autres pierres précieuses sont magnifiques une fois montées. Si le rubis symbolise l’amour et la passion elle a également longtemps été associée au pouvoir. L’émeraude, elle, est synonyme de fertilité et d’espérance. Attention, il s’agit aussi de la plus fragile des pierres, elle est donc souvent octogonale ou rectangulaire pour limiter les chocs. Le saphir quant à lui évoque la fidélité et la richesse. Elle est actuellement la pierre la plus commercialisée au monde, tous bijoux confondus. Peut-être a-t-elle connu un pic d’intérêt lors des fiançailles du prince William et de la princesse Kate. Le prince avait offert à Kate Middleton pour leurs fiançailles un irrésistible saphir birman de 18 carats, ayant appartenu à la Princesse Diana. Plus la couleur du saphir est vive, plus la pierre est précieuse.

D’autres pierres, bien sûr, font le bonheur de nombreuses femmes : l’aigue-marine (censée porter bonheur), la tourmaline verte (alternative à l’émeraude, moins fragile et moins coûteuse), la citrine et son jaune si lumineux, l’améthyste qui apporterait sérénité et équilibre à qui la porte….

Solitaire ou Solitaire épaulé ?

Il existe une multitude de bagues de fiançailles différentes, bien sûr. Si vous avez une âme d’artiste, vous pouvez d’ailleurs apporter une esquisse à un joaillier qui pourra vous concevoir votre bague sur-mesure. Néanmoins, nous pouvons classifier la grande partie de ces bagues dans deux catégories :

Le solitaire : c’est une bague sertie d’une pierre en son centre. Modèle le plus classique et courant. Les variantes vont se trouver dans le choix du sertissage, la forme de la monture, la couleur de la pierre.

Le solitaire épaulé : comporte également une pierre en son milieu mais également plusieurs petites pierres sur le côté : ces dernières mettent en valeur la gemme centrale.

Quelle forme de pierre choisir pour une bague de fiançailles ?

La pierre ronde est appréciée car elle permet un reflet parfait de la lumière qui le rend très brillante. D’autres formes peuvent également être très esthétiques : telles que la poire, la marquise, l’ovale, la poire, la baguette… N’hésitez pas, avant de vous rendre chez un joaillier, à vous rendre sur Pinterest ou Google Images pour vous faire l’œil et imaginer le modèle qui conviendra le mieux à votre fiancée.

Choix du métal de la bague de fiançailles

Une autre couleur est ensuite à choisir : celle du métal. L’or blanc est actuellement le métal le plus souvent choisi. En effet, il s’assortit aisément avec un grand nombre de bijoux fantaisie modernes. Cela dit, attention, votre fiancée porte peut être plus volontiers de l’or jaune ? Il est grand temps d’être observateur et de prêter attention aux bijoux que votre porte votre chère et tendre.

Le platine quant à lui a l’avantage d’être inoxydable : il s’abîme donc moins que l’or mais est plus coûteux que ce dernier. N’oubliez pas un point fondamental : assortir l’alliance avec la bague de fiançailles ! Si traditionnellement les deux bagues étaient portées chacune à une main, elles sont de nos jours très souvent portées au même annulaire, de la main gauche.

Tour d’horizon des maisons de joaillerie

Les maisons de joaillerie classiques

Contrairement à ce que nous pourrions imaginer, les écarts de prix ne sont pas énormes entre les différentes grandes maisons de joaillerie. Les parisiens se rendront assez spontanément place Vendôme à Paris, lieu culte ou nous retrouvons plusieurs très grands noms de la joaillerie : Cartier, Chaumet, Van Cleef & Arpels, Boucheron, Mauboussin, Tiffany & Co….

« Les clients viennent pour la qualité des pierres et pour le savoir-faire mais aussi pour l’expérience d’être reçu dans l’hôtel particulier d’un joaillier historique de la place Vendôme » explique un conseiller chez Boucheron. D’autres préféreront se rendre chez un joaillier indépendant, pensant y trouver de meilleures affaires peut-être. Il est en tous cas fondamental d’être très vigilants lors de l’achat d’une bague quand le revendeur n’est pas « un grand nom » de la joaillerie : vérifiez bien qu’il est enregistré auprès d’une fédération ou d’une association contrôlant la profession, telle que la Fédération Nationales des Horlogers, Joailliers et Orfèvres. Demandez-lui un certificat d’authenticité de la pierre. Ensuite, assurez-vous que dans le devis proposé est compris un service après-vente sérieux et complet.

Nouvelles tendances : les bijouteries en ligne

Comme la mode, la bijouterie, l’horlogerie, le monde de la joaillerie a du s’adapter à l’immense éclosion d’Internet ces 25 dernières années. Une jeune maison qui rencontre un très vif succès ces dernières années, Gemmyo, a ainsi été une des premières bijouteries à proposer un achat en ligne de splendides bagues ! Impensable pour vous d’acheter en ligne, sans essayer ? L’entreprise a bien sûr des enseignes à Paris et à Lyon. Cependant la proposition est forte et à contre-courant de l’expédition place Vendôme… La vente sur Internet leur permet ainsi de proposer des tarifs très compétitifs. Ces sites permettent également de « se faire l’œil » avant de se rendre en boutique !

Faire appel à un conseiller en joaillerie

Si vous hésitez, avez peur de vous tromper, mais souhaitez malgré tout choisir vous-même la bague de votre chère et tendre, vous pouvez prendre contact avec un conseiller en joaillerie. Ces derniers accompagnent les fiancés dans leur projet de bague et les aident dans leur étude de marché en leur proposant une sélection sur-mesure.

Tags:
mariage
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]