Aleteia
Mercredi 21 octobre |
Sainte Céline
Perles du Web

Les stagiaires de Libération émus par l’action du Secours catholique auprès des plus démunis

Homeless

SEBASTIEN BOZON / AFP

La rédaction d'Aleteia - Publié le 29/12/17

Un journaliste de Libération a décidé d’emmener des collégiens de troisième, qui effectuaient leur stage d’observation à la rédaction, à un goûter de Noël organisé par le Secours catholique pour les plus démunis. Une découverte qui les a profondément marqués.

Le 20 décembre, le Secours catholique du XIe arrondissement parisien a organisé un goûter de Noël avec des personnes démunies. Tristan Berteloot, journaliste au service politique de Libération, a décidé d’y emmener les quinze collégiens de troisième qui effectuaient leur stage d’observation à la rédaction. Touchés par ce qu’ils ont vécu, vu ou entendu, certains d’entre eux ont tenu à écrire leurs impressions. Libération s’en est fait l’écho.

«  On prend en considération beaucoup de choses qu’on n’aurait pu imaginer auparavant »

« Pour certains, les rires des enfants sont un salut nécessaire. Cela apaise les adultes, leur font oublier leurs problèmes. Les petits n’en ont sans doute pas conscience. Au Secours catholique, les enfants voient surtout un lieu de divertissement où on s’amuse, participe à la décoration, où on se fait des amis. Où l’on se remonte le moral. Derrière son piano, Henri Nativel, un bénévole, chante sa chanson, “les Migrants”. Cela commence ainsi : “Ils quittent leur pays, leur famille, leurs amis, dans l’angoisse et la peur, dans la mort et les pleurs”. Au fond de la salle, une femme fond en larmes. Elle est algérienne. Sa fille, un peu paniquée, cherche à la réconforter », écrit ainsi Valentina, élève au collège André-Citroën. « Les pleurs de cette femme, l’ambiance très particulière qu’il y a, font réfléchir. On prend en considération beaucoup de choses qu’on n’aurait pu imaginer auparavant », écrit pour sa part Loris, élève au collège Hélène-Boucher.




Lire aussi :
« Sortir du cycle de l’urgence » : le Secours catholique lance son agence immobilière sociale

« Le Secours catholique prône l’humanisme et tente d’effacer les différences entre les encadrants et les personnes en difficulté. La chanson d’Henri retrace le parcours des migrants qu’il a croisés ici. Comme lui, les autres bénévoles donnent beaucoup de leur temps pour former cette famille. C’est un beau symbole d’unité et de fraternité », avance enfin Marcello, élève au collège Massillon.




Lire aussi :
Hiver Solidaire à Paris : les SDF trouveront refuge dans les paroisses

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
secours catholique
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
WEB2-SAMUEL PATY-AFP-000_8TB6FJ.jpg
Agnès Pinard Legry
Professeur décapité : des intentions de prièr...
Domitille Farret d'Astiès
Une famille missionnaire sur le plateau de "L...
Edifa
Connaissez-vous vraiment toutes les missions ...
WEB2-ERIC DUPOND-MORETTI-AFP-080_HL_NORCHARD_1209116.jpg
Agnès Pinard Legry
La discrète visite d’Éric Dupond-Moretti à la...
RÓŻANIEC DZIECI
La rédaction d'Aleteia
Un million d'enfants vont prier le chapelet e...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement