Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les biscuits que saint François d’Assise aimait tant

MOSTACCIOLI
Shuterstock-Di eZeePics / Murillo
Partager

Connaissez-vous les mostaccioli, de délicieux biscuits italiens, dont raffolait saint François d'Assise ?

Jacqueline de Septisoles (Jacomina de Settesoli en italien) était une noble dame, veuve, issue d’une puissante famille de Rome, et très proche de saint François d’Assise qui l’appelait affectueusement « Frère Jacqueline ». Béatifiée par l’Église, elle est fêtée le 8 février.

L’amitié spirituelle entre saint François d’Assise et Jacqueline de Septisoles était telle que vers la fin de sa vie, François l’a appelée à son chevet. Elle est aussitôt arrivée, avec l’une des gourmandises, « ces bonnes choses », qu’il aimait tant. Était-ce la frangipane ou les mostaccioli, de savoureux biscuits à l’amande ? Saint François d’Assise ne l’a pas précisé…

Mais la légende veut que Jacqueline de Septisoles confectionnait une délicieuse crème aux amandes, qui serait à l’origine de la frangipane. Et d’après le livre « En cuisine avec les saints, recettes du ciel et de la terre« , les mostaccioli, également réalisés avec de l’amande, faisaient aussi partie des petits gâteaux qu’elle cuisinait pour son ami.

Typiques du Sud de l’Italie, ces mostaccioli à l’amande sont encore particulièrement appréciés pendant la période de Noël. C’est une recette simple et savoureuse, et nous vous l’offrons volontiers à notre tour.

Ingrédients :

  • 150 gr de farine
  • 250 gr d’amandes pelées
  • 125 gr de miel
  • 2 blancs d’œufs
  • une cuillère de cannelle râpée
  • 1 orange

Préparation :

Hacher les amandes, les mélanger dans un bol avec le zeste de l’orange râpée et la cannelle, puis les blancs d’œufs et le miel. A part, faites un puits au centre de la farine et ajoutez le mélange précédent au centre. Pétrir jusqu’à obtenir une pâte ferme, puis laissez la reposer une demi-heure.

Détaillez, dans la pâte abaissée, les biscuits dans la forme désirée et placez les sur une plaque à pâtisserie.

Laissez cuire 20 minutes à 180°C.

Vous pouvez également les enrober de chocolat, comme pour les mostaccioli de la tradition napolitaine.

Tags:
recette
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.