Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Connaissez-vous la différence entre la méditation et l’oraison ?

WOMAN,HANDS,PRAYER
Shutterstock
Partager

Chacune révèle un moyen différent de prier.

La méditation et l’oraison sont deux expressions de la prière chrétienne. On pourrait croire qu’elles recouvrent la même réalité, mais ce sont bel et bien deux façons diverses de prier.

Le Catéchisme de l’Église catholique décrit la méditation comme « une recherche priante qui met en œuvre la pensée, l’imagination, l’émotion, le désir. Elle a pour but l’appropriation croyante du sujet considéré, confronté avec la réalité de notre vie. » (CEC 2723)

Par la méditation, « l’esprit cherche à comprendre le pourquoi et le comment de la vie chrétienne, afin d’adhérer et de répondre à ce que le Seigneur demande. » (CEC 2705) Ce mode de prière est souvent associé à la pratique de la Lectio divina, qui consiste à méditer à partir de la lecture des Écritures. C’est une façon de réfléchir aux réalités de la vie et à sa propre place dans l’univers.

L’oraison est elle « un commerce intime d’amitié où l’on s’entretient souvent seul à seul avec ce Dieu dont on se sait aimé », d’après les mots de sainte Thérèse d’Avila. Le Catéchisme la décrit en ces termes : « L’oraison mentale est l’expression simple du mystère de la prière. Elle est un regard de foi fixé sur Jésus, une écoute de la Parole de Dieu, un silencieux amour. Elle réalise l’union à la prière du Christ dans la mesure où elle nous fait participer à son Mystère. » (CEC 2724)

On pourrait résumer l’oraison à cette phrase : « Je L’avise et Il m’avise », qui était la réponse d’un paysan d’Ars à son curé lui demandant ce qu’il faisait si longtemps devant le tabernacle.

Alors que ces deux modes de prière nourrissent notre relation à Dieu, l’oraison est celle qui permet plus particulièrement à l’amour de s’exprimer et de se réaliser. L’oraison, c’est contempler une personne, c’est contempler Dieu lui-même.

Pour résumer, on pourrait dire que la méditation nous aide à connaître Dieu, alors que l’oraison nous aide à l’aimer.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]