Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 12 avril |
Saint Jules Ier
home iconFor Her
line break icon

Comment faire une détox entre Noël et la Saint-Sylvestre ?

smoothies food drink

By Oleksandra Naumenko | Shutterstock

Maeva Destombes - Publié le 25/12/17

Après les excès de Noël, votre corps va avoir besoin de se ressourcer. Pour vous débarrasser des toxines et des graisses et retrouver votre vitalité avant d’aborder les repas de la Saint-Sylvestre, misez sur des repas léger, une cure de jus détox ou un jeûne, partiel ou complet !

Se sentir léger après les repas de Noël partagés en famille ? Oui c’est possible. Pour cela, plusieurs méthodes, que l’on peut mixer à loisir, sont possibles. Vous pouvez décider simplement d’alléger votre alimentation entre Noël et le jour de l’an ou carrément pratiquer une cure de jus voire un jeûne partiel ou complet. Ces méthodes vous donneront de l’énergie pour aborder sans fléchir la nuit de la Saint-Sylvestre.

Manger léger entre Noël et le jour de l’an

Il est fort probable que quelques excès soient faits aux repas de Noël et à celui de la Saint-Sylvestre. Plutôt que de se priver des bonnes choses que nous offre la terre, si vous vous preniez en main entre ces deux dates butoirs ? Il faut essayer dans la mesure du possible de limiter les repas pantagruéliques à Noël, et pour le réveillon du Nouvel An. Mais vous ne pouvez pas empêcher les invitations familiales ou amicales…


CHRISTMAS

Lire aussi :
Comment manger léger à Noël ?

L’idée est donc de limiter votre apport de calories, de gras, de sucre, entre les deux. Entre Noël et la Saint-Sylvestre, privilégiez les viandes blanches beaucoup moins grasses que les rouges. Faites une cure de poissons mais évitez le saumon, trop gras. Accompagnez-les de légumineuses. Durant toute la semaine, évitez les desserts trop sucrés. Les fruits de saison (clémentine de Corse, kaki, kiwi, poire, pomme) vous apporteront énergie, vitalité et vitamines tout en préservant cette petite note sucrée à la fin d’un repas.

Faire une cure de jus

Le jus, véritable concentré d’énergie, est la grande tendance depuis de nombreux mois. Pas une marque qui ne fasse l’impasse sur la sortie d’un nouvel extracteur de jus. Ce petit appareil électroménager possède plusieurs atouts. Il permet, l’air de rien, de « manger » les cinq fruits et légumes recommandés. Quant à son système de rotation lent, il préserve toutes les vitamines et nutriments des ingrédients.

Et si vous vous lanciez dans une petite cure de jus détox entre Noël et la Saint-Sylvestre ? Plusieurs avantages à cela comme nous l’explique Myriam Darmoni, journaliste culinaire et auteure de Cure de jus, santé, détox aux éditions Leducs, « une cure de jus permet de mettre son système digestif au repos. Les jus verts, dépourvus de fibres donc immédiatement absorbés par l’organisme, apportent des vitamines et des minéraux, sans que le système digestif ne travaille. Une cure de jus rectifie l’équilibre acido-basique du corps. L’accumulation des repas de fin d’année entraîne souvent une trop grande acidité du corps, source d’aigreurs, ballonnement et mauvaise digestion. Les légumes, alcalins, rééquilibrent ce fameux équilibre. D’autant que sous forme de jus, il est facile d’absorber une très grande quantité de légumes ».

La cure a d’autres avantages, notamment beauté, qui vous permettront d’être au top à la Saint-Sylvestre « Avec une cure de jus, teint de pêche et super énergie assurés ! Une cure de jus apporte des antioxydants, du betâ-carotène (carotte, betterave), des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments (calcium, magnésium…). Rien de tel pour retrouver une belle peau et de l’énergie, sans l’aide de compléments alimentaires ». Citron, concombre, épinard, brocolis, carotte et betterave sont les ingrédients à privilégier. Les fruits sont à limiter : pas plus d’1/3 dans un jus.

Une journée de jeûne ?

Idée bizarre ? Pourtant le jeûne est utilisé depuis la nuit des temps pour ses vertus thérapeutiques et diététiques. L’idée n’est pas de jeûner durant une semaine, mais une journée afin de faire une purge de son corps, nettoyer l’organisme de sa graisse mais surtout de ses toxines accumulées. Ce dernier a en effet besoin de se reposer de temps en temps des excès quotidiens.

Vous pouvez opter pour un jeûne complet ou un jeûne partiel qui consiste à alléger votre alimentation si vous ne vous sentez pas capable de cesser de manger durant une journée. Un proverbe dit : « Manger comme un roi le matin, comme un prince le midi et comme un pauvre le soir ».

La nuit, la digestion est quelque peu au repos, il faut donc apprendre à respecter ses cycles circadiens, autrement dit son horloge biologique. Dans le cas d’un jeûne partiel, vous pouvez par exemple « sauter » le repas du soir, qui est souvent riche alors qu’au contraire il devrait être hyper light. N’oubliez pas que la nuit votre corps travaille afin de réparer ses cellules défectueuses. Et pour cela, il a besoin d’énergie provenant de l’alimentation ou de ses réserves graisseuses. Remplacez les aliments solides par des boissons telles que le thé, les bouillons de légumes ou les jus. De plus, si votre corps peut se passer d’un déjeuner mais surtout pas d’un dîner, faites alors votre jeûne partiel à ce moment là.

Vous devez écouter votre instinct. Selon ceux qui pratiquent le jeûne complet durant une semaine, il serait préventif et donnerait au corps les moyens de s’auto-guérir… Mais attention à le pratiquer dans de bonnes conditions.


Femme devant une assiette vide

Lire aussi :
Vrai ou faux ? Jeûner, c’est bon pour la santé

Pour en savoir plus

1 jus par jour 2018 par Myriam Darmoni, collection les Almaniak, édition 365, 12,99 €. Retrouvez toutes ses recettes sur son blog www.goutdefood.com.

Le guide complet du jeûnepar le Docteur Jason Fung et Jimmy Moore chez Thierry Souccar Editions, 24,95€ en format broché.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
2
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
3
Attentat Indonésie
Agnès Pinard Legry
Attaque de la cathédrale de Makassar : le geste héroïque de Kosma...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Agnès Pinard Legry
Une proposition de loi sur l’euthanasie, ultime ligne rouge éthiq...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
VISITING GRAVE
Mathilde de Robien
Perte d’un enfant : comment garder une mémoire « juste » ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement