Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 octobre |
Saint Quentin
home iconPerles du Web
line break icon

Jugeant le film pas assez « laïc », des enseignants interrompent la séance de « L’étoile de Noël »

The Star

© 2017 CTMG, Inc. All Rights Reserved. | Sony Pictures Animation

Alain Kléan - Publié le 24/12/17

Un film sur Noël qui parler de la Nativité, quelle dangereuse idée ! C’est en substance ce que des enseignants de la région de Langon (Gironde) ont considéré quand ils ont découvert que le film qu’ils avaient choisi pour leurs élèves, « l’Etoile de Noël », mettait en scène les principaux protagonistes de la crèche.

« Un petit âne courageux, Bo, rêve d’une vie meilleure loin du train-train quotidien du moulin du village. Un jour, il trouve le courage de se libérer pour vivre enfin la grande aventure avec une brebis, une colombe, trois chameaux déjantés et des animaux de la ferme, très excentriques… ». Voilà le synopsis du dessin animé « L’étoile de Noël » dont l’affiche présente plusieurs animaux rassemblés autour d’un nouveau-né.


The Star

Lire aussi :
« L’étoile de Noël » : un cadeau en dessin animé  

Faut-il être grand clerc pour savoir qu’il s’agit d’un film qui parle de la Nativité ? En cas de doute, une brève recherche sur Internet permet d’apprendre que cette grosse production des studios Sony, sortie il y a quelques semaines, traite en effet de la naissance de Jésus vu par les animaux de la crèche avec le souci du respect de l’Evangile.

Mais ces informations disponibles à loisir ont semble-t-il échappé aux enseignants d’un groupe scolaire de Langon (Gironde). En effet, Le Républicain Sud-Gironde rapporte cette semaine qu’une séance de « L’Etoile de Noël » organisée pour 83 écoliers le 13 décembre dernier au cinéma Le Rio à Langon a tourné court. Les enseignantes ont préféré interrompre en pleine séance la projection quand elles se sont aperçu « qu’il y avait un problème » selon Le Républicain Sud-Gironde. Lequel ? « L’étoile de Noël » n’est pas une légende de Noël comme les enseignantes le croyaient mais le récit de la Nativité. « Le film puise d’ailleurs son contenu dans les Évangiles, ce qui n’est pas laïque… » croit bon de souligner l’hebdomadaire local.


The Star

Lire aussi :
Les dessins animés pour comprendre l’Avent et Noël

L’information, pour le moins singulière, n’a pas manqué de faire réagir de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux depuis le début du week-end. Leurs réactions oscillaient entre dépit et mordante ironie.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : plus de messes après la Touss...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : ce que les évêques ont demand...
ATTENTAT EGLISE DE NICE
La rédaction d'Aleteia
En images : le récit d'une terrible journée
NICE
Agnès Pinard Legry
Qui sont les trois victimes de l'attentat de ...
MEDJUGORJE
I.Media
L'ancien accompagnateur spirituel des voyants...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement