Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 06 décembre |
Saint Nicolas de Myre
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Que faire de mon sapin après Noël ?

CHRISTMAS TREES

Dutourdumonde Photography - Shutterstock

Morgane Macé - publié le 21/12/17 - mis à jour le 22/11/21

Une fois que les festivités de Noël sont terminées, vient le moment de retirer les décorations du sapin… Ne soyez pas triste, car c’est pour mieux préparer la fête de la Chandeleur, qui a lieu 40 jours après Noël.

Lorsque Noël est passé et que le moment est venu de retirer son sapin, plusieurs possibilités s’offrent à vous : le déposer à la déchetterie la plus proche, le recycler pour en faire du feu de bois, ou encore le ranger soigneusement dans un placard jusqu’à l’année prochaine, s’il s’agit d’un sapin artificiel. Alors, que faire de mon sapin après Noël ?

On peut choisir de recycler son sapin de Noël de diverses manières, tout d’abord en le transformant en petit bois, pour alimenter le chauffage. Même s’il ne s’agit pas du meilleur bois pour faire un feu de cheminée, son odeur de résineux parfumera agréablement la pièce. Autre idée déco cette fois, en faire un pot à crayons en récupérant le tronc du sapin.


Christmas Decor

Lire aussi :
Comment ranger vos décorations de Noël avec méthode et efficacité ?

Réutilisez également les épines du sapin pour les conserver dans des bocaux. En les plaçant dans l’eau chaude par exemple, ses épines antiseptiques permettent de faire un bon bain de pied. Les épines peuvent encore permettre d’acidifier la terre pour les plantes telles que les rhododendrons et les hortensias. Elles empêchent aussi les mauvaises herbes de pousser. Autre information bonne à savoir, si on possède une ou plusieurs chèvres, celles-ci sont particulièrement friandes des épines de sapin, qui sont très vitaminées et excellentes pour la santé.

S’il est en pot, replanter son sapin de Noël

S’il est en pot, il est possible de le replanter dans son jardin pour le rempoter l’année suivante et le réutiliser ou encore de le planter dans une forêt. Il se replante très facilement même en hiver, juste après les fêtes. Pour qu’il pousse bien, utilisez du terreau pour conifère, ou encore de la terre de bruyère. Comme le précise Frédéric Naudet, producteur de sapin de Noël dans le Morvan : « Les sapins poussent très hauts, certains l’oublient et se retrouvent avec une petite forêt dans leur jardin ! ». Il faut encore choisir un endroit aéré, pour que l’arbre puisse s’épanouir.

Surtout ne jetez pas votre sapin sur la voie publique car cela pourrait vous valoir une amende de 150 euros. Si vous avez acheté un sapin en plastique, mieux vaut le garder pour les années à venir, car son impact carbone est de 20 ans minimum avant d’être équivalent à celui d’un sapin naturel.


CHRISTMAS COOKIE

Lire aussi :
Quatre conseils pour lutter contre le blues post-Noël

Autre solution, le déposer à la déchetterie ou dans des containers spéciaux prévus par la municipalité. Certaines communes choisissent d’organiser des collectes de sapins comme à Paris où est lancée chaque année l’opération « Recyclons nos sapins ». Celle-ci prévoit plus de 100 points sapins dans la ville. Ce procédé permet de protéger les sols contre l’évaporation d’eau, ou encore d’utiliser le bois comme désherbant naturel. Les villes du Havre et de Dijon mettent en place un service de collecte à domicile, pour les sapins de Noël en pot exclusivement et dans la ville du Havre les plus beaux sapins sont replantés sur les terrains de la municipalité.

Tags:
Noël
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement