Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

NBA : 26 ans après, Magic Johnson présente ses excuses à Isiah Thomas

Partager

Deux des plus grands joueurs de l’histoire de la NBA nous ont offert mercredi 20 décembre une émouvante réconciliation, après 26 ans de haine.

En 1991, le monde du basket est sous le choc : Earvin Johnson, célèbre meneur des Los Angeles Lakers, plus connu sous le surnom de « Magic Johnson », annonce lors d’une conférence de presse qu’il est séropositif. Sa femme, Cookie, ainsi que l’enfant qu’elle porte, ne sont eux pas touchés. Très vite, des rumeurs sur la sexualité de Magic Johnson circulent. Elles viendraient de son rival Isiah Thomas, meneur des Detroit Pistons, qu’il a affronté deux fois déjà en finale de NBA (1988 et 1989). Magic Johnson dément les rumeurs. Isiah Thomas dément être à l’origine des commérages. C’est l’imbroglio. Mais les anciens « frères » sont brouillés.

Réunis par Dieu

En 1992, Magic Johnson s’oppose à Michael Jordan — qui veut alors se venger de l’affront que lui a fait le meneur des Pistons lors de son premier All-Star game, en 1985 — à la sélection de Isiah Thomas pour les Jeux olympiques de Barcelone, avec la bénédiction du capitaine Larry Bird. Isiah Thomas est donc écarté de la dream team, qui régale le monde entier pour son jeu spectaculaire. En 2009, dans un livre écrit avec Larry Bird et Jackie MacMullan, When the Game Was Ours, l’ancien meneur des Lakers attaque à de nombreuses reprises Isiah Thomas, alors entraîneur de l’équipe de l’Université internationale de Floride.

26 ans plus tard, Magic Johnson a voulu tourner la page. Une réconciliation mise en scène ce mardi 19 décembre dans l’émission Players Only Monthly de la chaîne de la NBA, qui les a réunis. Devant les caméras, Magic Johnson a eu le cran de présenter ses excuses à Isiah Thomas… pour lui avoir fait rater les JO : « Ma femme, ma mère, mon père m’ont tous dit que nous devions nous retrouver. Quand tout le monde nous a contactés pour faire cette émission, j’ai évidemment accepté. » (…) « Tu es mon frère. Laisse-moi te présenter mes excuses si je t’ai fait du mal, si nous n’avons pas été ensemble ». Avant de rendre grâce : « Dieu est bon de nous avoir rassemblés. » Isiah Thomas n’a pas pu s’empêcher de retenir ses larmes, avant que Johnson ne le prenne dans ses bras.