Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 01 mars |
Saint Aubin d'Angers
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Mgr Souchu : « On ne peut pas être missionnaires si on ne devient pas d’abord disciples du Christ »

DSC_0263

Service de communication d'Aire et Dax.

Mgr Souchu, nouvel évêque du diocèse d’Aire et Dax.

La rédaction d'Aleteia - publié le 18/12/17

Mgr Souchu, nouvel évêque du diocèse d’Aire et Dax, a été installé ce dimanche lors d’une cérémonie en la cathédrale de Dax. Dans son homélie à découvrir ci-dessous, il revient sur son nouveau rôle de pasteur du département des Landes. « Comme Jean-le-Baptiste, l’évêque doit conduire son peuple vers celui qu’il est chargé d’annoncer. »

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

« Frères et Sœurs,

Le ministère de l’évêque a bien des ressemblances avec la figure de Jean-le-Baptiste dont l’évangile selon Saint Jean qui vient d’être proclamé, nous donne un éminent témoignage.

Je ne suis pas le Christ répond Jean quand les juifs lui envoient de Jérusalem des prêtres et des lévites pour l’interroger sur son identité. Et Jean-Baptiste ne renvoie pas à lui-même, mais il oriente, il conduit vers celui qu’il est chargé d’annoncer.


MASS CARDINAL VINGT-TROIS

Lire aussi :
L’homélie de Mgr André Vingt-Trois prononcée lors de sa messe d’action de grâce

En ce jour d’installation du nouvel évêque d’Aire et Dax, il serait tentant d’orienter notre regard sur la seule personne de l’évêque. Comme Jean-le-Baptiste, l’évêque doit conduire son peuple vers celui qu’il est chargé d’annoncer. Que serait l’évêque s’il n’avait pas de peuple ? Que serait l’évêque s’il n’avait pas de collaborateurs ? Que serait l’évêque s’il ne priait pas sans relâche, comme nous le demande saint Paul dans la seconde lecture ?

Les textes de ce 3e dimanche de l’Avent, dimanche de la joie (Gaudete) nous invitent à ouvrir une nouvelle page de la vie de notre diocèse dans la Paix et l’Espérance.

« Le fait de devenir disciples du Christ doit nous inviter […] à être missionnaires là où nous nous trouvons »

Cette Paix et cette Espérance, nous pouvons les vivre dans la joie, en devenant disciples-missionnaires de Jésus-Christ, suivant le titre de la lettre aux diocésains de Monseigneur Hervé Gaschignard du 8 septembre 2016. Cette belle expression du pape François, disciples-missionnaires, nous sommes invités à la faire nôtre. On ne peut pas être missionnaires si on ne devient pas d’abord disciples du Christ. Le fait de devenir disciples du Christ doit nous inviter à ne pas nous replier sur nous-mêmes, sur nos appréhensions, sur l’incertitude de l’avenir, mais à être missionnaires là où nous nous trouvons : les enfants et les jeunes dans les écoles, collèges, lycées d’enseignement catholique ou d’enseignement public, les parents dans les familles, les activités économiques dans les entreprises, les exploitations agricoles et d’élevage qui, je le sais, traversent parfois dans les Landes des difficultés. Cette joie est celle que Dieu nous donne. Elle n’est pas passagère. Comme dans les villes thermales on vient faire une cure pour être mieux, faisons une cure de joie pour vivre mieux ce que Dieu nous demande.


Johnny Hallyday

Lire aussi :
Mgr de Sinety raconte comment il a préparé les funérailles de Johnny Hallyday

La Paix et l’Espérance, nous sommes également invités à les vivre dans l’Esprit : « N’éteignez pas l’Esprit, écrit Saint Paul aux Thessaloniciens, notre seconde lecture. Discernez la valeur de toute chose : ce qui est bien, gardez-le ; éloignez-vous de toute espèce de mal. »

« Que l’Esprit-Saint nous aide à sortir de nos peurs et à faire éclore les vocations dont nous avons tant besoin »

Voilà de bons conseils pour le nouvel évêque ! Dans sa lettre de rentrée, Mgr Bernard Charrier a donné aux disciples-missionnaires des points de repère pour une Église en sortie. C’est bien l’Esprit saint qui nous pousse, même si nous ne voyons pas toujours clair. C’est pourquoi comme Jean-Baptiste qui vivait dans le désert, Monseigneur Charrier nous invitait à rechercher des points d’eau, à creuser des puits ; en partant de la méditation et de l’annonce de l’Écriture sainte. Avec vous je tâcherai, suivant son expression, de reconnaître les nappes phréatiques de notre Église.

Que l’Esprit saint nous aide à sortir de nos peurs et à faire éclore les vocations dont nous avons tant besoin, sans nous crisper, mais dans la fidélité à Celui qui nous appelle, comme l’a écrit saint Paul dans la première lettre aux Thessaloniciens, notre seconde lecture et cette phrase était la devise de Mgr Philippe Breton.


CONGESS MISSION

Lire aussi :
Un mois missionnaire extraordinaire annoncé pour 2019

Enfin, la Paix et l’Espérance, nous avons l’opportunité de les vivre dans ce temps de l’Avent afin de nous préparer à accueillir le Christ qui est venu comme un enfant à Bethléem et qui reviendra à la fin des temps dans son retour glorieux. Frères et Sœurs, nous vivons toujours dans cette tension, d’ailleurs à partir de ce 17 décembre nous intensifions dans la liturgie notre attente du Christ. La terre des Landes, je vais le découvrir, est une terre de sport (aujourd’hui c’est le match de rugby Dax-Biarritz), de bonne nourriture, de fête, de grands espaces, de forêts et d’océan. Cela nous invite à aller de l’avant. Monseigneur Charrier concluait sa lettre de rentrée en souhaitant que le nouvel évêque puisse rencontrer une Église de disciples-missionnaires joyeusement attachés à la personne de Jésus, et où tous sont acteurs à la mesure des dons reçus par chacun.

Me voici, nous voici pour tracer ensemble ces chemins dans la Joie ! »

+ Nicolas Souchu

                                                                                   Évêque nommé d’Aire et Dax

Tags:
Missionnaire
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement