Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Chaque année, la cathédrale de Sées est le théâtre d’un phénomène spectaculaire

ROSE WINDOW
© Francis Bouquerel
Rose de la cathédrale de Sées.
Partager

À chaque solstice d’hiver, une merveilleuse projection lumineuse s’observe sur les murs de la cathédrale. Explications.

C’est un phénomène spectaculaire qui se produit chaque année. Le 21 décembre, à 13h45, jour du solstice d’hiver — le moment de l’année où les rayons du soleil touchent la Terre avec l’angle le plus incliné — la rose sud se projette sur le mur de la rose nord.

Quand deux roses se rencontrent

La cathédrale de Sées, construite entre 1210 et 1310 est une merveille de l’architecture gothique. Elle a connu de nombreuses vicissitudes au cours des siècles, notamment à la Révolution française, mais elle a conservé, par chance, ses deux grandes roses placées à l’extrémité des bras du transept.

La rose sud ou « roue du soleil » a pour teintes dominantes le rouge et l’or. Elle est divisée en douze parties, nombre symbolique représentant l’univers, un ensemble harmonieux et parfait qui forme un tout. Face à elle, on découvre, plus modeste, la rose nord aux teintes bleutées. Cette rose représente le sceau de Salomon : une étoile à six branches composée de deux triangles équilatéraux.

ROSE WINDOW
© Francis Bouquerel

Toute l’année, les fidèles et les visiteurs peuvent admirer les reflets, sur les murs et le sol, que ces magnifiques vitraux projettent grâce aux rayons du soleil. Mais ces décors lumineux atteignent leur perfection lors du solstice d’hiver lorsque le soleil frappe la rose sud, vers 13h45, et que le reflet de celle-ci se trouve entièrement projetée sur le mur de la rose nord, dans un alignement parfait.

Tous à la cathédrale le 21 décembre

Pour apprécier ce phénomène, les visiteurs sont invités à se rendre le 21 décembre à 13h30 dans la cathédrale de Sée en compagnie de Francis Bouquerel, créateur du spectacle de sons et lumières, Musilumières, qui a lieu chaque année. Ce spécialiste de l’édifice sera présent pour décrypter ces projections et inviter les spectateurs à admirer ce phénomène spectaculaire. En cas de météo défavorable, pas de panique, une vidéo sera tout de même présentée. Elle ne remplacera le plaisir d’un « spectacle » en direct mais permettra de se faire une idée de l’évènement.