Aleteia
Dimanche 25 octobre |
Saints Crépin et Crépinien
Belles Histoires

Après la naissance de son bébé sans membres, une maman a été témoin d'un miracle

Baby Forrest without Limbs

Funds for Baby Forrest | GoFundMe | Fair Use

Cerith Gardiner - Publié le 15/12/17

Alexandra Seaman, une jeune maman, n'aurait jamais pu imaginer l'énorme élan d'amour et de soutien qui a accompagné la naissance en septembre de son fils Forrest.

Pendant sa grossesse, Alexandra Seaman n’a connu aucun souci. Tous les tests habituels se sont révélés normaux pour cette Américaine, et la jeune maman, opposée aux interventions médicales, n’avait pas souhaité faire d’échographie dans les derniers mois de sa grossesse. Jusqu’à cinq jours avant la naissance de son fils Forrest, comme elle l’explique d’ailleurs sur le site Scary Mommy, « pour tout le monde, tout allait bien ».

Alors que le terme venait d’être dépassé et que le bébé ne semblait pas pressé d’arriver, les médecins ont voulu vérifier son développement. A 41 semaines de grossesse, Alexandra Seaman a donc fait une échographie qui a révélé une anomalie au niveau du corps de son bébé. Envolé l’espoir de vivre un accouchement serein, à domicile… La future maman a directement été envoyée à l’hôpital pour subir une césarienne.

Forrest a vu le jour en septembre 2017, à Charleston, en Caroline du Sud. Né en parfaite santé, il lui manquait à la fois ses deux jambes et son bras gauche. Quant à son bras droit, il avait bien grandi, mais avait fusionné avec les os de sa main. Aucun médecin n’a pu expliquer pourquoi les membres du petit garçon n’avaient pas réussi à se développer.

Alexandra Seaman a ainsi dû composer non seulement avec le fait de devenir mère pour la première fois, mais aussi avec la tourmente émotionnelle de donner naissance à un bébé sans membres… Même s’il est tout à fait compréhensible qu’Alexandra évoque tout cela avec des sentiments mitigés, comme la terreur ou la culpabilité, elle a décidé de s’en remettre à la prière.

La prière d’Alexandra Seaman est celle que toute mère pourrait adresser pour son enfant : « Que tous ceux qui le connaissent l’entourent avec le même amour inconditionnel et la même acceptation que nous avons éprouvés pour lui ». Et sa prière n’a pas seulement été entendue… Elle a eu une réponse ! Et cette réponse à son « appel à l’aide, rare et honnête » l’a aidée à comprendre ce qu’un ancien professeur lui avait dit une fois : « je ne crois pas aux miracles, je m’en remets à eux ».

Et dans ce cas, le miracle est venu d’une communauté qui est née spontanément autour d’elle. Des proches bien sûr, mais aussi de nombreux anonymes sur Facebook se sont rassemblés autour d’elle et de Forrest. En plus de l’aide pratique avec des dons pour le bébé, des couches ou les précieux conseils de thérapeutes, Alexandra et son bébé ont reçu des dons spirituels, sous la forme de « prières, de voeux et d’amour ». Et ce n’était que le début !

Toute la communauté a prié, ensemble. C’est vraiment une situation où les gens pensent, avec désintéressement, à un nouveau-né et à ses parents. ils l’accueillent comme tous les bébés le méritent. Et comme l’ajoute Alexandra Seaman : « Nous avons reçu des câlins d’étrangers, tout le monde nous rappelant que Dieu est bon et qu’il est au travail. »

Avec une communauté lui offrant un tel soutien, Alexandra Seaman explique qu’elle n’a pas eu l’occasion de se sentir mal. « À chaque fois que je tournais la tête, il y avait un autre humain qui me rappelait que la vie fonctionne de manière mystérieuse, ce qui nous ramène à la vérité. » Pour Alexandra, pour sa famille et sa communauté, la vérité est celle-ci : « Nous faisons tous partie de cet ensemble ».

Pour autant, Alexandra Seaman est consciente que sa famille sera confrontée à des difficultés supplémentaires et elle a osé raconter son histoire et celle de son petit Forrest pour faire une levée de fonds. L’argent servira « à assurer la sécurité et l’avenir de Forrest », avec du matériel adapté à son handicap, mais aussi des soins spécifiques.

Le désir collectif d’aider Forrest a permis à sa maman d’affronter ses peurs, notamment celle du rejet, et d’aimer pleinement et sans conditions son bébé, en oubliant tous ses préjugés… Elle invite d’ailleurs tous ceux qui le rencontreront à faire de même. Un beau message d’acceptation et d’amour !

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
pope francis with a mask
I.Media
Ce que le pape François a vraiment dit sur l'...
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Domitille Farret d'Astiès
"La France a un incroyable talent" : une fami...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Freira renova votos religiosos de manhã e morre à noite
La rédaction d'Aleteia
Kenya : sœur Caroline renouvelle ses vœux le ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement