Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Lutter contre la grippe avec l’Alexion, une boisson d’Abbaye

WOMAN COLD
Partager

Alors que l’Île-de-France atteint le seuil épidémique de grippe, consommer de l’Alexion, un cocktail de plantes sans alcool ni conservateur produit par l’abbaye d’Aiguebelle, pourrait aider l’organisme à lutter plus efficacement contre la maladie.

Vous vous sentez fiévreux, courbaturé, fatigué…? Si tel est le cas prudence, la grippe signe son grand retour en France. L’Île-de-France a même atteint le seuil épidémique, a indiqué aujourd’hui l’agence de Santé publique France. Huit des douze autres régions de la métropole sont en phase pré-épidémique et seul l’est du pays ne présente actuellement pas de signal d’alarme.

Pour prévenir efficacement la maladie, quelques gestes simples doivent être adoptés tels que se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydro alcoolique, ne pas trop approcher une personne infectée afin d’éviter la contagion ou encore ne pas éternuer vers quelqu’un d’autre. Il est également possible de se faire vacciner.

Un remède naturel

Et si le remède le plus naturel se trouvait du côté de l’Abbaye d’Aiguebelle, dans la Drôme ? Depuis des siècles, les moines cisterciens y utilisent les dons qu’offre la nature. Ainsi, au siècle dernier, ils distillaient des plantes médicinales. Aujourd’hui, ils préparent l’Alexion, « une boisson sans alcool ni conservateurs, fortifiante et reconstituante », à base de 52 plantes telles que le mélilot, la véronique, les fèves Tonka, les millefeuilles, ou encore le ginseng.

Si toutes les plantes ne sont pas cultivées à l’abbaye, ce sont les moines qui préparent l’Alexion et qui en détiennent le secret de fabrication. Cette boisson est recommandée dans les moments de fatigue ou de récupération et aide à soutenir un surcroît d’effort. Conseillée à tous les âges, l’Alexion est à consommer à raison d’un demi verre deux fois par jour pendant deux à trois semaines. Quand la nature se fait bienfaitrice…