Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Il existe une manière habile de dire à vos enfants que le Père Noël n’existe pas

Children with Props
Chelsea Victoria | Stocksy United
Partager

Elle permettra aussi d'apprendre aux enfants à être plus généreux envers leur prochain...

Lorsque votre enfant était petit, vers 1 ou 2 ans, vous lui avez raconté l’histoire du Père Noël, avec la cheminée, le Pôle Nord, les rennes et tout le reste. Mais maintenant, votre fils ou votre fille a 6-7 ans et vous commencez à être mal à l’aise face à cette petite tromperie qui dure depuis quelques années. Mais que devriez-vous lui dire ? « Chéri(e), je t’ai menti, le Père Noël n’existe pas » ?

Heureusement, il existe une façon plus douce de lui dire la vérité, tout en préservant l’esprit de Noël véhiculé jusqu’alors par le Père Noël. Cette méthode est partagée sur internet depuis plusieurs années et mérite qu’on s’y intéresse.

Comment annoncer à son enfant que le Père Noël n’existe pas ?

Tout d’abord, offrez un chocolat chaud à votre enfant. Aidez le à considérer que c’est une rencontre entre « grands », où vous lui ferez part d’une information en tant qu’adulte, un peu comme une cérémonie d’initiation. Puis, dites lui simplement qu’il est trop grand pour recevoir des cadeaux du Père Noël, mais qu’en revanche, il est assez grand, son cœur également, pour devenir lui-même le Père Noël. Voici donc toute l’astuce !

Présentez les faits comme si le « rôle » du Père Noël était transmis aux enfants à partir d’un certain âge, et faites comprendre à votre enfant qu’il est désormais assez grand pour apporter de la joie aux autres, de manière généreuse et anonyme. Votre enfant devra se mettre dans la peau du Père Noël pour trouver un proche, un ami, un voisin ou tout autre personne à qui faire un cadeau, en veillant à trouver un présent qui lui fera vraiment plaisir, à l’acheter et à lui livrer de façon discrète… Une mission top secrète, avec des responsabilités et de la générosité, à assurer au fil des ans, évidemment.

Les bienfaits de cette méthode originale

En plus d’être une façon élégante de sortir de l’impasse de l’existence ou non du Père Noël, cette astuce renforce l’idée d’un Père Noël qui agit en secret pour faire des cadeaux, que chacun peut incarner. Les parents, comme les enfants, passé un certain âge…

Elle inculque également les valeurs à encourager que sont l’attention portée aux autres, mais également l’aide que l’on offre à son prochain. Des valeurs qui trouvent d’autant plus écho dans la période de Noël, car elles sont alors faciles à mettre en pratique. Avec de bons conseils, nos enfants seront à même d’intérioriser ce sentiment de bonté et de générosité, qui fera très vite partie de leur « ADN spirituel »…

Tags:
Noël
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]