Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Bono, U2 et le pape François

THE EDGE BONO
Mike Coppola - GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP
Partager

Bono et The Edge, musiciens du groupe irlandais U2, ont détaillé ce week-end leur profond respect pour le pape François lors de leur passage dans l’émission italienne Che tempo che fa.

Sunday Bloody Sunday, With or without you, Bautiful Day, One… Ils sont nombreux les titres de U2 à avoir bercé notre enfance, adolescence ou vie d’adulte. Mais derrière le groupe de rock se cachent des personnalités hautes en couleur… et profondes. Bono (Paul David Hewson) et The Edge (David Evans), membres emblématiques de U2, ont ainsi participé ce week-end à l’émission télévisée italienne Che tempo che fa au cours de laquelle ils ont été interrogés sur le Vatican.

The Edge est revenu sur la prestation qu’il a réalisé en 2016, dans la chapelle Sixtine, pour clôturer une conférence sur la médecine régénérative et sensibiliser à la lutte contre le cancer. « C’était un moment magique et un grand honneur, a-t-il expliqué. Ce qui m’a plu, c’est que ça ne s’est pas fait à cause de ma musique, mais pour ce que je pouvais faire au service de la recherche médicale ». Quand il a appris le lieu où il devait jouer, il n’en revenait pas : « J’étais sous le choc, c’était incroyable : le son, l’acoustique dans cette belle chapelle continue, a un écho vraiment incroyable ».

Mais ce sont les mots de Bono qui ont le plus surpris, marquant son profond respect pour le pape François. « Il est vraiment un serviteur, le serviteur de tous. Tout le monde demande où est Dieu, qui est Dieu ? Il peut être partout, dans de nombreux endroits : ici, peut-être dans un palais… quand nous ne savons pas où trouver Dieu, le Pape dit simplement : « Allez visiter les pauvres, parce que Dieu est là où sont les pauvres. »

Les musiciens de U2 ont également profité de leur passage sur Che tempo che fa pour présenter leur nouvel album, Songs of Experience, centré sur la famille. « Les morceaux de Songs of Experience occupent une place très spéciale pour nous. Au cours de la rédaction des textes, nous avons beaucoup pensé à notre famille, notre amitié et notre relation avec le public. Ces chansons sont des lettres… des lettres d’amour dans un sens, dont l’une s’adresse à l’Amérique, qui traverse actuellement une période difficile, et qui s’adresse à l’âme américaine », a détaillé Bono. « En tant que parolier je voulais également écrire ce que je ressentais exactement, surtout pour ma famille et ma merveilleuse femme que j’ai commencé à fréquenter la même semaine où nous avons décidé de fonder U2 : c’était une semaine de folie ». Une folie… providentielle ?