Aleteia
Dimanche 25 octobre |
Saints Crépin et Crépinien
Au quotidien

J'ai cessé de faire cette petite chose chaque jour, et ça a renforcé mon mariage

Branislav Nenin I Shutterstock

Katarzyna Wyszyńska - Publié le 13/12/17

Vos disputes et petites embrouilles ne disparaîtront peut-être pas, mais votre foyer deviendra un endroit beaucoup plus calme.

Imaginez la scène : il est très tard, vous travaillez sur votre ordinateur, vous faites des achats en ligne ou peut-être cuisinez-vous une soupe pour le lendemain. Vous êtes fatiguée et irritée car vous n’avez pas eu le temps de faire tout ce que vous aviez prévu de faire dans la journée, à une heure « normale ». Vous êtes fâchée et vous cherchez un coupable. Et qui pourrait être plus coupable que votre mari ?

Il est encore en retard…

Après tout, s’il était rentré du travail à une heure décente, vous auriez eu le temps de tout faire. Mais au lieu d’entendre le bruit de la clé dans la porte, vous entendez le son d’un SMS : « Je vais rentrer tard, ne m’attends pas. »

Donc quand vous entendez des bruits de pas dans le couloir et que vous voyez l’heure, vous souhaitez une confrontation, voire une dispute. Ou au moins afficher un visage offusqué et lui déblatérer toute une liste de réclamations sur la façon dont il ne prend pas soin de sa santé, sur le peu de temps qu’il accorde à sa famille, sans parler de vous. Si cette scène vous semble familière, elle n’est pourtant pas inéluctable. Car vous pouvez changer les choses avec un geste très simple. Geste également valable pour la gent masculine, évidemment.

Transformation

Maintenant imaginez la scène suivante : vous travaillez sur une fantastique surprise pour vos enfants. Vous êtes tellement concentrée que vous ne faites même pas attention à l’heure. Monsieur, il est également concevable que vous vous retrouviez dans cette situation. Tard dans la soirée, votre époux rentre et vous l’accueillez d’une humeur joyeuse et avec un sourire radieux. Voyant votre sourire, ses muscles tendus se relâchent et sa sombre expression est remplacée par un soulagement et des mots de gratitude. Figurez-vous que le même accueil produit les mêmes effets si vous, Monsieur, accueillez votre épouse avec le sourire.

Une nouvelle règle

Wow, que vient-il de se passer ? Votre mari, votre femme, vous remercie de ne pas l’accueillir avec des commentaires désobligeants, signe manifeste que quelque chose a changé. Et une nouvelle règle voit le jour : se dire bonjour avec un sourire ! Et pourquoi ne pas étendre cette règle à toute la famille ? Quand quelqu’un rentre à la maison, tout le monde l’accueille avec des sourires et des baisers.

Véritable bonheur

Ne nous accablons pas de choses importantes à régler, de tâches en attente ou de difficultés à résoudre lors de ces premiers moments de retrouvailles. Certes, il est important de tout partager, mais vous pouvez le faire plus tard, pas au moment où il franchit la porte et enlève son manteau.

Ce moment où nous rentrons à la maison devrait être un véritable bonheur : le bonheur de se revoir et d’être ensemble. Ainsi on reçoit le message que l’on est aimé et attendu. Il est probable que cette nouvelle règle ne change rien pour vos enfants. S’ils ne dorment pas, ils courent sûrement sauter dans les bras de leur papa en poussant des cris de joie.

Il se peut que parfois votre sourire s’apparente à un rictus et que vous n’arriviez pas à appliquer cette règle tous les jours. Mais maintenez votre décision, car vous verrez très rapidement ses bienfaits.

Ce changement peut paraître insignifiant, mais il prendra vite de l’importance. Vos disputes et petites embrouilles ne disparaîtront peut être pas, mais votre foyer changera et deviendra un endroit beaucoup plus calme et protecteur. Tout le monde sera heureux de rentrer à la maison, car vous savez que vous serez toujours le/la bienvenu(e). Vous arriverez aussi de meilleure humeur, parfois même plus tôt que prévu.

Cet article est une traduction de la version anglaise d’Aleteia et a été adapté pour les lecteurs francophones.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
CoupleMariage
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
pope francis with a mask
I.Media
Ce que le pape François a vraiment dit sur l'...
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Domitille Farret d'Astiès
"La France a un incroyable talent" : une fami...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Freira renova votos religiosos de manhã e morre à noite
La rédaction d'Aleteia
Kenya : sœur Caroline renouvelle ses vœux le ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement