Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 03 décembre |
Saint François-Xavier
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Un édito à Dieu dans le premier quotidien de France

FRANCOIS REGIS HUTIN

DAMIEN MEYER - AFP

Francois Régis Hutin

Kévin Boucaud-Victoire - publié le 12/12/17 - mis à jour le 12/12/17

François Régis Hutin, patron historique du quotidien « Ouest-France », a livré son dernier édito ce 12 décembre, deux jours après sa mort. Un texte posthume rempli de spiritualité.

« Je ferme les yeux avec émotion sur les beautés de la création qui évoquent la plénitude vers laquelle je marche car je crois que je vais désormais Ad Deum qui laetificat juventutem meam. Vers Dieu qui réjouit ma jeunesse. Vers Celui à qui je remets mon esprit. In manus tuas domine commendo spiritum meum ». C’est par ces mots que François Régis Hutin a conclu son éditorial post mortempublié ce mardi à la une du quotidien qu’il dirigeait, le plus lu de France. En effet, Ouest-France, quotidien régional tiré à 690 000 exemplaires, est bien plus diffusé que la plupart des quotidiens dit nationaux.




Lire aussi :
Sur France 2, le chanteur Vianney évoque longuement le curé d’Ars

« Quand ces lignes paraîtront, j’aurai quitté ce monde mais j’ai la ferme espérance que les liens de l’amitié perdurent par-delà la mort », écrit en introduction de ce texte celui qui a dirigé le journal pendant 33 ans. Connu pour être un fervent catholique, François Régis Hutin a rédigé quasi-quotidiennement pendant près de quarante ans ces éditos, toujours en première page. Ceux-ci ont permis à l’ancien directeur de Ouest-France de défendre certaines convictions fortes, chrétiennes et humanistes. Dès 1963, il avait par exemple fait de l’abolition de la peine de mort un de ses principaux chevaux de bataille.

Le vœu de François Régis Hutin

Dans son édito, François Régis Hutin revient sur ce demi-siècle à travailler pour le quotidien régional refondé par son père, Paul Hutin-Desgrées. Il rappelle aussi l’histoire de son quotidien qui démarre par la fondation de L’Ouest-Éclair en 1899, avec son grand-père Emmanuel Desgrées, pionnier de la démocratie chrétienne « et l’Abbé Trochu, l’un et l’autre engagés au service de l’humanisme démocratique en référence aux valeurs de l’Évangile ». Dans ce texte, largement partagé sur les réseaux sociaux aujourd’hui, François Régis Hutin souhaite que la direction du journal poursuive cet engagement humaniste et spirituel, proche de la démocratie chrétienne.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement