Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 23 février |
Saint Alexandre l'Acémète
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Sur France 2, le chanteur Vianney évoque longuement le curé d’Ars

Vianney de Villaret - publié le 11/12/17

Sur le plateau de Laurent Delahousse, l'auteur-compositeur-interprète est revenu sur son parcours.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Dimanche 10 décembre le chanteur Vianney était l’invité de Laurent Delahousse au « 20h30 le dimanche ». Lors de ce grand rendez-vous, il a d’abord rendu un hommage émouvant à Johnny Hallyday dont il avait fait la première partie d’un concert donné en 2015. Après avoir évoqué la musique avec le présentateur vedette de France 2, Vianney Bureau a fait un petit retour en arrière en évoquant notamment le lycée militaire de Saint-Cyr, un lieu où il a pu choisir « l’humain, l’essentiel ».




Lire aussi :
Marion Cotillard : « S’il me manque l’amour, je ne suis rien »

Le chanteur a également mentionné le curé d’Ars, saint Jean-Marie Vianney, démarche plutôt singulière à une heure de grande écoute. Il s’agissait de comprendre l’origine du prénom du chanteur qui a jugé que « l’on ne parle pas assez de cet homme » qui est « super » et qui représente « l’extrême simplicité ». Laurent Delahousse est ensuite revenu sur les années de scoutisme du jeune homme de 26 ans : son « côté rebelle » par le fait de « vivre en forêt, sans portable et collectivement ». Quand le présentateur lance : « Il y a un côté scout social chez vous ? », le chanteur reçoit la remarque comme un « compliment ».

Cet engagement en a amené un autre, depuis cinq ans maintenant, celui d’aider des SDF avec l’association « Hiver Solidaire » : « On fait ça pour les autres » et « nous sommes très nombreux à faire cela. Je suis fier de faire partie de ces gens là. » Avant de dire, comme une invitation à s’engager : « Mon emploi de temps est assez relou mais je prends le temps ». Une vie pour Vianney qui repose sur la foi car « c’est ce qui me permet de garder une lumière dans tout ce que je fais. Je ne suis jamais inquiet » et « je n’ai jamais perdu l’espoir » avant de conclure : « Il y a en a qui ont des situations bien plus difficiles et je leur souhaite de garder la foi, l’espérance. »




Lire aussi :
Un toit, un repas, une famille… Hiver solidaire prend de l’ampleur à Paris

Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement