Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

5 remèdes naturels aux petits désagréments hivernaux

NATURAL REMEDIES
Partager

Nez bouché, gerçures… Comment prévenir les petits maux de l’hiver ? Le phytothérapeute Jacques Labescat nous donne les recettes pour rester en forme toute la saison.

Les jours raccourcissent, les températures chutent : pas de doutes, l’hiver est de retour, accompagné de sa ribambelle de petits soucis : rhume, nez bouché, infections… Pour lutter naturellement contre ces désagréments et passer un hiver serein, le docteur Jacques Labescat, auteur de l’ouvrage « Mes ordonnances de plantes », donne cinq recettes naturelles et efficaces.

Baisse générale de forme

Passer un hiver en forme, cela se prépare. Pour lutter contre la baisse générale de vitalité au moment du changement de saison, Jacques Labescat préconise de profiter de l’automne pour nettoyer son système digestif. En effet, « 80 % de l’immunité est liée au foie, à la vésicule et à l’intestin », souligne-t-il.

Un jus de citron dans un verre d’eau chaude, tous les matins, est un bon début pour préparer le système digestif à affronter l’hiver. Accompagnez-le d’une cure de chlorure de magnésium : préparez-en une bouteille en diluant un sachet dans un litre d’eau et buvez-en un verre chaque jour. « C’est à la fois un enrichissant en magnésium et un nettoyeur intestinal », explique Jacques Labescat. Les sachets de chlorure de magnésium se trouvent facilement en pharmacie.

Gerçures, crevasses

Là encore, la prévention est reine. « On peut éviter les gerçures grâce à son alimentation », souligne Jacques Labescat. Mettez des carottes, des pommes et des radis dans un extracteur lent et buvez un verre de ce jus le matin. La vitamine A contenue dans ce mélange vous évitera gerçures et crevasses.

Infections

Pour passer un hiver en forme, il est essentiel de booster ses défenses immunitaires avant le changement de saison. Pour cela, Jacques Labescat conseille l’échinacée pourpre. « Cette plante au cœur en forme de hérisson est immuno-stimulante, explique-t-il. Elle va développer la fabrication d’anti-corps, aussi bien pour lutter contre les infections bactériennes que virales ».

Si vous en trouvez dans votre jardin, vous pouvez vous préparer une infusion avec ses fleurs. Sinon, l’échinacée pourpre se trouve en pharmacie sous forme de gélules. Faites une cure de deux mois pour réellement en apprécier les effets.

Rhume

Sur un petit rhume déjà installé, l’échinacée pourpre est également efficace. Jacques Labescat cite aussi le sureau, qu’on appelle dans la campagne jus de baies noires. Vous pouvez le prendre en sirop en complément de l’échinacée.

Nez bouché

Enfin, pour se débarrasser d’un nez bouché, le phytothérapeute recommande l’huile essentielle d’estragon. N’utilisez jamais l’huile essentielle pure, prévient-il. Diluez deux gouttes d’huile essentielle dans dix gouttes d’huile végétale, (macadamia ou amande douce, par exemple), et appliquez ce mélange à l’entrée des narines.

Attention, comme toute huile essentielle, l’estragon ne doit jamais être utilisé par une femme enceinte, ou un enfant de moins de six ans !