Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Marion Cotillard : « S’il me manque l’amour, je ne suis rien »

Partager
Commenter

L'actrice française a lu la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens lors de la cérémonie religieuse pour Johnny Hallyday.

Au cours de la cérémonie religieuse en l’église de la Madeleine pour les funérailles de Johnny Hallyday ce samedi 9 décembre, Marion Cotillard a lu la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens. Une magnifique lecture du Nouveau Testament qui est un hymne à la charité et à l’amour. Un instant d’émotion intense qui a également touché Laeticia Hallyday.

Retrouvez ci-dessous la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens lue par Marion Cotillard :

« J’aurais beau parler toutes les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.

J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, j’aurais beau avoir toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour, je ne suis rien.

J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j’aurais beau me faire brûler vif, s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien.

L’amour prend patience ; l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ;

il ne fait rien d’inconvenant ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ;

il ne se réjouit pas de ce qui est injuste, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;

il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.

L’amour ne passera jamais. »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]