Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 03 août |
Sainte Lydie
home iconSpiritualité
line break icon

Catherine, la jeune fille de 18 ans qui tint tête à un empereur

SAINT CATHERINE OF ALEXANDRIA

Public Domain

Philip Kosloski - Publié le 09/12/17

Son intelligence et sa capacité de raisonnement hors du commun subjuguèrent l’empereur au point de provoquer sa rage.

Quand l’empereur romain Maxence se rendit à Alexandrie à la fin du IIIe siècle, il ne s’attendait pas à rencontrer une telle opposition en la personne de Catherine, une jeune fille de 18 ans d’une rare intelligence et d’une érudition plus grande que la sienne.

Catherine était la fille de Costus, le gouverneur d’Alexandrie. Elle se convertit au christianisme à l’âge de 14 ans. Instruite très tôt, elle s’imprégna notamment de la philosophie grecque et avait pour son jeune âge des connaissances dignes des plus grands érudits de son temps. Sa beauté et son intelligence étaient sans égales, si bien que les prétendants se bousculaient pour demander sa main, mais aucun n’en fut jugé suffisamment digne.

Lors de sa venue à Alexandrie, l’empereur Maxence organisa d’importantes festivités païennes. Il contraint des chrétiens à y prendre part et à apostasier sous peine d’exécution. Catherine eut vent de cette odieuse situation, se présenta devant l’empereur et s’opposa à lui avec véhémence.


CHIARA BADANO

Lire aussi :
Chiara Badano, cette ado « comme les autres » devenue bienheureuse

Au lieu d’ordonner sa mort, l’empereur tenta de lui tenir tête. Il était subjugué par sa beauté, à tel point qu’il entreprit de la conquérir. Au vu de l’incroyable intelligence de la jeune femme, il mandata 50 rhétoriciens pour lui faire face.

Ce fut peine perdue, tant ses raisonnements étaient habiles, tant son érudition était grande. Elle acquit même un certain nombre de ses contradicteurs à sa cause, les convertissant au christianisme, ce qui eut don de faire enrager l’empereur. Il ne put supporter d’être tenu en défaut par une jeune fille de 18 ans et ordonna sa décapitation.

Dès lors, la dévotion à sainte Catherine ne fit que croître à travers le monde, notamment à l’époque des Croisades. Le jour de sa fête, le 25 novembre, fut même « fête de précepte » en France jusqu’au XVIe siècle. Elle reste encore aujourd’hui une source d’inspiration pour ceux qui tentent de combattre courageusement les injustices de ce monde. Ayant décidé de ne pas s’unir à l’empereur, elle est devenue au fil du temps un symbole pour les jeunes filles célibataires, ce qui donna naissance à la tradition des catherinettes.




Lire aussi :
Pourquoi les jeunes filles portent-elles un chapeau pour la sainte Catherine ?

Tags:
sainte catherine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Louis Manaranche
« Traditionis Custodes » : un appel à l’unification liturgique
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement