Aleteia

« Personnes âgées et jeunes, une stimulation partagée »

Partager
Commenter

Dans La Vidéo du Pape de ce mois de décembre, le Saint-Père appelle à prier pour les personnes âgées et à collaborer avec elles pour le bien des nouvelles générations.

En ce mois de décembre 2017, l’intention de prière du pape François est centrée sur les personnes âgées « afin que soutenues par les familles et les institutions, elles puissent collaborer à l’éducation des nouvelles générations ». Dans la vidéo du mois, réalisée par le Réseau Mondial de Prière du Pape (RMPP), le Saint-Père invite tout particulièrement les générations intermédiaires à « être attentives » aux liens qui unissent les deux générations — la plus ancienne et la plus jeune — et d’en faire un « trésor à transmettre ».

L’Avent, temps propice

Alors que nous entrons dans le temps de l’Avent, le Pape insiste sur l’aide à apporter aux personnes âgées, mais surtout sur le rôle que peuvent jouer ces personnes pour les nouvelles générations. « C’est aussi nécessaire que de ne pas couper les racines d’un arbre », commente Daniel Régent sj, directeur RMPP France dans son édito lié à l’intention de prière.

L’Évangile de Luc, suggère-t-il, donne une image pour soutenir notre prière en même temps qu’un témoignage de cette transmission :  les parents de Jésus sont accueillis dans le Temple par le vieillard Syméon qui prend l’Enfant-Jésus dans ses bras et par la prophétesse Anne âgée de 84 ans qui arrive au même moment. Un lien mystérieux unit la génération qui termine sa vie terrestre et celle qui la commence. Le premier lien est celui de la fragilité qu’ils vivent les uns et les autres. De même, pour les âgés comme pour les jeunes, l’avenir est grand ouvert, sans qu’ils puissent l’imaginer et sans avoir de prise sur lui. Enfin, en accueillant Jésus dans ses bras, Syméon dit le prix d’une vie donnée au Seigneur.

Entretenir la mémoire des peuples

Dans l’attente du Sauveur du monde qui vient comme un enfant pauvre et sans défense, le croyant est invité à méditer sur sa propre condition d’enfant : « Humainement, chacun de nous a deux parents, quatre grands-parents, huit arrières, qu’ils soient vivants ou pas, qu’ils soient connus ou non. Chacun est le fruit d’une grande diversité de situations, de joies et d’épreuves. Une génération termine l’aventure de sa vie, une autre la commence », souligne Daniel Régent. Le religieux fait écho aux paroles du Pape, invitant tout un chacun, en ce mois de décembre, à entretenir cette transmission dans la société actuelle, elle qui a sa propre responsabilité dans cette transmission et doit la rendre possible, tant par des initiatives publiques que privées.

« Les personnes âgées sont gentilles, elles m’apprennent la vie », témoigne François un jeune adulte d’un foyer de l’Arche de Jean Vanier. En écho résonne cette affirmation d’une personne âgée : « Je ne voudrais pas mourir, sans dire à ceux qui viennent, que rien n’est plus beau que la vie ». De quoi avoir envie que rien ne s’arrête et de prier pour que les personnes âgées puissent toujours collaborer à l’éducation des jeunes générations. Comme le répète si souvent le Pape comme un leitmotiv, « le rejet des personnes âgées est un grave péché (…) Un peuple qui ne respecte pas les grands-parents est un peuple sans mémoire et donc sans avenir ».

Cette intention de prière pour les personnes âgées est la deuxième depuis le début du pontificat de François. En février 2014, Le Saint-Père avait demandé de prier afin que « leur sagesse et leur expérience soient reconnues dans l’Église et dans la société », regrettant cette « culture du rebut » qui tend à « repousser les personnes âgées comme non productives » et de « les laisser tomber », voire les supprimer.

Partager
Commenter
Top 10 d’Aleteia
  1. Les plus lus
    |
    Les plus partagés
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]