Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 18 septembre |
Saint Joseph de Cupertino
home iconActualités
line break icon

Après avoir été médecin pendant 11 ans, il devient archevêque de Paris

BISHOP MICHEL AUPETIT

Philippe Lissac - Godong

Vianney de Villaret - Publié le 07/12/17 - Mis à jour le 08/12/17

La nomination du nouvel archevêque de Paris Mgr Michel Aupetit rappelle que non seulement une vocation peut être tardive mais aussi qu'un sacerdoce peut s'inscrire après une première vie professionnelle.

« Je n’ai jamais imaginé devenir prêtre un jour », confiait Monseigneur Michel Aupetit à KTO quand il est devenu évêque de Nanterre. En effet, le rêve du nouvel archevêque de Paris a toujours été de devenir médecin de campagne. Ce dernier a commencé par des remplacements, tout en réalisant des études de bioéthique médicale. Et c’est comme médecin généraliste qu’il s’installe à Colombes en 1979. Dans une interview à Paris-Match il raconte que la question de la vocation a pu l’effleurer vers l’âge de 20 ans mais que c’est seulement onze ans après qu’il annonce à ses associés : « Je rentre au séminaire ! ». Une foi qui vient de sa mère et qu’il a fait grandir grâce à des retraites et à ses lectures théologiques : « Maman nous a appris, à mes deux frères et à moi, à faire notre prière, mais mon père, cheminot, ne mettait jamais les pieds à l’église ».


BISHOP MICHEL AUPETIT

Lire aussi :
Mgr Michel Aupetit, nouvel archevêque de Paris

Une vocation tardive pour Monseigneur Michel Aupetit qui passe du statut de médecin à prêtre à l’âge de 44 ans en 1995 pour l’archidiocèse de Paris. Mais une vocation qui vient rappeler que la volonté de Dieu peut nous surprendre à tout moment et qu’elle peut toucher des « profils » bien différents. Songeons au père Philippe Saurais, ancien normalien et probable futur professeur d’histoire, qui a récemment été ordonné à l’âge de 36 ans : « Ma famille n’est pas du tout catholique, mes parents ne sont pas mariés à l’église » et « je ne voulais pas du tout devenir prêtre ». Ou au parcours étonnant de l’ancien footballeur de Manchester, Philip Mulryne, ordonné prêtre à l’âge de 34 ans.


BISHOP MICHEL AUPETIT

Lire aussi :
Mgr Michel Aupetit, un archevêque offensif sur les questions bioéthiques

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
2
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
3
Isabelle du Ché
Les incroyables fruits de la vidéo du père Aymar avec Tibo InShap...
4
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
5
WEB2-Jonathan Goodall-CC BY-SA 4.0
La rédaction d'Aleteia
Un évêque anglican devient catholique « après une longue période ...
6
Isabelle Cousturié
Devant le Christ en croix, la prière qui protège de tous les malh...
7
Agnès Pinard Legry
Une enquête révèle le rôle actif de Pie XII auprès des Juifs pend...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement