Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 02 mars |
Bienheureux Charles le Bon
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Quand Johnny Hallyday s’inspirait de la Bible

JOHNNY HALLYDAY

BERTRAND GUAY - AFP

La rédaction d'Aleteia - publié le 06/12/17 - mis à jour le 05/12/23

Décédé dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 décembre 2017, Johnny Hallyday s'inspirait librement de la Bible dans ses chanson. Aleteia a retrouvé quelques unes d'entre elles.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Johnny Hallyday, légende du rock français, s’est éteint dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 décembre 2017. À son actif, 50 albums, plus de 900 chansons, et des inspirations diverses parmi lesquelles la Bible. Référence légère ou réelle adhésion à la parole de Dieu, prière ou libre inspiration, la rédaction a sélectionné cinq chansons du célèbre rockeur qui font écho au message biblique.

1
Sur la Création : « Une poignée de terre » (1961)

Dans « Une poignée de terre », Johnny Hallyday revient sur la Genèse, à sa façon. S’il commence par chanter la création du monde en général : « Avec une seule poignée de terre/ Il a créé le monde », il met surtout l’accent sur la création de la femme qu’il aime :

« Et je pense à  chaque instant
Que celle que j’aime tant
Le seigneur l’a faite
Avec une seule poignée de terre ».

2
Quand Johnny se prend pour Joseph : « Si j’étais un charpentier » (1966)

Johnny Hallyday s’est un jour imaginé être Joseph, amoureux de Marie, père de Jésus. Il en a fait des paroles pour sa chanson « Si j’étais un charpentier » :

« Si j’étais un charpentier
Si tu t’appelais Marie
Voudrais-tu alors m’épouser
Et porter notre enfant ».

3
Jésus n’était pas celui que l’on croit : « Jésus Christ » (1970)

« Jésus Christ » est un hommage tout particulier de Johnny Hallyday au fils de Dieu. Dans ce morceau, le rockeur s’imagine un Jésus américain, musicien, hippie — le refrain consistant simplement en un « Jésus Christ est un hippie ». Une chanson complètement transgressive, tempérée par un Jésus présenté quand même comme un sauveur (à Woodstock) :

« Au grand festival de Woodstock
C’est lui qui soignait les blessés ».

4
Une humble confession qui sonne comme une prière : « Prends ma vie » (1974)

« Je n’ai jamais mis les pieds dans une église/ Je ne sais pas prier » : c’est ainsi que commence la chanson « Prends ma vie », qui sonne pourtant comme une véritable prière. Ici il s’adresse clairement à Dieu (« Mon Dieu »), en l’implorant de lui prendre sa vie qu’il offre comme seul espoir de Salut.

« Prends ma vie
Pour sauver mon amour
Je n’ai rien à donner d’autre ».

5
Un vrai message biblique : « Pardon » (1999)

Les paroles du morceau « Pardon » marquent par leur adhésion au message biblique — le pardon et l’amour, notamment —, d’autant que les mots du chanteur semblent s’adresser directement à Dieu. La preuve en paroles :

« Apprends-moi à aimer
Apprends-moi la tendresse
Détruits mes habitudes
Détruits ma solitude ».

« Pardon
Je viens vous demander
D’accorder votre grâce
À ceux que la vie
A blessé »

Tags:
BibleJohnny Hallyday
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement