Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

La foi de Laeticia Hallyday

LAETICIA HALLYDAY

GABRIEL BOUYS - AFP

Laeticia Hallyday et sa fille Joy

Kévin Boucaud-Victoire - publié le 06/12/17

La dernière épouse de Johnny Hallyday, Laeticia, ne dissimule guère sa foi catholique. Elle a régulièrement expliqué qu'elle surmontait les épreuves grâce à Dieu.

Laeticia est surtout connue pour son engagement caritatif — en tant que marraine de l’UNICEF France et avec la fondation La Bonne Étoile qu’elle a co-fondée —, ainsi que pour l’adoption de Jade et Joy, deux filles d’origine vietnamienne. Très croyante, la veuve a élevé ces dernières dans la foi catholique. Le grand public connaît moins les épreuves qu’elle a dû affronter.




Lire aussi :
Johnny Hallyday : des intentions de prières rock’n roll

La foi comme force

Si le couple Hallyday a eu recours à l’adoption, c’est en grande partie parce que la cinquième épouse de Johnny n’arrivait pas à avoir d’enfant. Un problème lié, selon elle à ses difficultés personnelles. « À la moindre épreuve, je ne me nourris plus, je ne bois plus. Je peux perdre 5 kilos en une semaine. L’anorexie est sans doute responsable de ma stérilité. J’ai été enceinte plusieurs fois. J’ai perdu mon dernier enfant à quatre mois et demi de grossesse. C’était au moment où nous allions accueillir Jade. Personne n’en a rien su », explique-t-elle en 2013 dans un entretien accordé à Paris-Match.




Lire aussi :
Laeticia Hallyday : « Nous unissons tous nos prières, et nos cœurs »

Elle y évoque également son enfance difficile, avec son père dépressif aux « idées suicidaires », qu’elle a dû soutenir, et sa quasi-déscolarisation à 14 ans. « J’en suis sortie complètement déglinguée. J’ai sombré dans l’anorexie. Je ne savais plus quoi faire de moi, je n’avais aucune estime de moi-même », raconte-t-elle. Des épreuves que Laeticia Hallyday a pu surmonter. Elle tire, selon elle, sa force « de [sa] foi et de [ses] lectures », mais aussi dans l’amour de son mari, malgré son infidélité après l’adoption de Jade en 2007. « Je reviens de loin. Mon mari m’a sauvée », avoue-t-elle. Durant la maladie de ce dernier, cette fan du pape François a admis aller « très régulièrement à la messe pour reprendre espoir et se réfugier dans la prière ».

Elle doit également beaucoup à son arrière-grand-mère, Odette, « petite femme voûtée à l’allure de mère Teresa, qui logeait la famille de Laeticia », d’après Grazia. « Elle m’a élevée, appris la bienveillance, le pouvoir que cela peut avoir sur les gens. Souvent dans ma vie, c’est elle qui m’a donné l’envie de ne pas lâcher. » La foi du chanteur était néanmoins plus discrète. Dans son autobiographie publiée en 2013, Dans mes yeux, il écrivait : « Ce Dieu, je ne le connais pas. Par contre je pense que j’ai une bonne étoile ! Cette étoile, c’est peut-être Dieu… »


JOHNNY HALLYDAY

Lire aussi :
Quand Johnny Hallyday s’inspirait de la Bible

Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement