Aleteia

Sœurs et sœurs, elles sont centenaires

Partager
Commenter

Radio-Canada a diffusé ce dimanche 3 décembre un petit portrait de Marie-Alice et Gertrude Boily, sœurs de sang et sœurs religieuses, toutes deux centenaires.

Les deux sœurs, âgées aujourd’hui de 102 ans et 100 ans, sont issues d’une famille de seize enfants « où la religion était très présente », d’après le reportage. En 1933, l’aînée des sœurs, Marie-Alice, intègre les Antoniennes de Marie à 18 ans. Elle y travaille longtemps comme cuisinière. Sa cadette lui emboîte le pas un peu après en 1942. Elle vient alors d’avoir 25 ans. « Je suis rentrée plusieurs années après elle parce que j’ai enseigné avant d’y entrer », explique Gertrude à la caméra, avant d’admettre que Marie Alice « a peut-être eu une influence sur [sa] décision ». « Une religieuse, poursuit la femme, rend service à la communauté. Notre but, c’est tout le temps pour aider les prêtres. »

De retour à la maison-mère

Elles ont cependant deux caractères différents et ont eu des parcours très différents. « Sœur Marie-Alice est plus réservée. Sœur Gertrude est une personne qui est plus autonome, qui veut servir, qui est disponible, qui voit le travail et qui aime être active », décrit Ginette Laurendeau, sœur supérieure des Antoniennes de Marie. Après avoir occupé diverses fonctions et servi dans différentes villes, elles sont toutes les deux rentrées à Chicoutimi où se trouve la maison-mère des Antoniennes de Marie. « Quand on est jeune, on aime le bon Dieu et on veut le servir, mais quand on vieillit, on est plus indépendante même si la foi est toujours là », conclut Gertrude Boily

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]