Aleteia

Réseaux sociaux : 7 pistes de réflexion avant de poster

Becca Tapert - Unsplash
Partager
Commenter

Facebook, Twitter, Instagram, forums ou encore Snapchat... Les réseaux sociaux sont multiples et font partie de notre quotidiens Nous avons l’occasion d’y partager toute sorte de choses : photos, textes, vidéos, et de réagir à ce qui est posté par d'autres. Cela dit, derrière nos écrans il est parfois facile de réagir vite et mal, même sans y faire attention. Voici quelques idées à réfléchir avant de poster.

Une phrase qui vous parle, une photo qui vous inspire, une envie de partager un point de vue, une expérience… De nos jours, les raisons de poster sur internet, via des réseaux sociaux, des forums d’échanges, des blogs ou des sites divers, sont multiples. A l’ère des échanges électroniques, tout est plus rapide et tout semble plus simple ! D’autant plus qu’internet permet aussi aux gens d’écrire sous anonymat en utilisant des pseudonymes au lieu de leur véritable identité…

Il n’est ainsi pas rare d’assister chaque jour à des dérives, des paroles déplacées, des débats envenimés et agressifs, des moqueries et scandales en tout genre, alimentés par des gens qui assument, ou non, leurs propos. Il revient à chacun de prendre conscience de ce qu’il veut dire, de comment il veut le dire et d’en connaître les conséquences. Afin de réussir à trier nos pensées et poster de façon intelligente, voici quelques pistes de réflexion à avoir avant de publier sur la toile.

1. Qu’est-ce qui me motive et m’inspire à partager quelque chose sur les réseaux sociaux ?

Pour commencer, réfléchir à la raison pour laquelle on souhaite écrire sur Internet est important. En effet, quelle est la motivation derrière notre envie de répondre à un post, une photo, ou d’émettre une publication sur un réseau social ? Qu’est-ce qui m’inspire ?

Si vous ressentez l’inspiration du Saint Esprit, que vous voulez partager de l’amour et de la lumière afin d’embellir la journée de quelqu’un, votre intention est tout à fait louable. Cependant, si derrière votre envie d’écrire se cache de la rancune, de la colère, de la jalousie, ce sont des sentiments que vous devez savoir identifier au préalable et évincer avant de poster. Aucune réaction née d’un de ces sentiments ne sera constructrice si vous n’y réfléchissez pas d’abord. Faites le point sur vos émotions et ne postez pas trop vite.

 2. Ma publication est-elle vraie et respectueuse ?

Avant de publier un contenu sur Internet, il faut également être sûr de ses sources et de la véracité de ses propos. Combien de citations voit-on, de la Bible par exemple ou d’autres ouvrages, sorties de leurs contextes, mal traduites ou interprétées ? C’est une offense que de les utiliser dans des cadres qui n’ont parfois rien à voir et d’ainsi en détourner le sens. Il est capital de veiller à respecter les mots,  les faits et leurs auteurs, en vérifiant et citant les sources adéquates et fiables.

Il en va de même pour le partage d’articles aux sources non vérifiées ou carrément aux informations fantaisistes, les fake news, qui ne font qu’alimenter de vains débats…

3. Mon message ne prend-il pas part aux commérages ?

Autre réflexion à avoir : suis-je en train de colporter des rumeurs ? Mes propos peuvent-ils porter préjudice à quelqu’un ? Si la réponse est oui, souvenez-vous que c’est un péché que de partager des fausses histoires à propos d’autres personnes : « Tu ne répandras pas de vaines rumeurs. Tu ne prêteras pas main forte au méchant en lui servant de témoin à charge. » (Ex : 23.01)

Ainsi, avant de publier, que cela soit un commentaire, un article ou autre, pensez-bien à la personne qu’il concerne et à quelles informations vous allez transmettre. Assurez-vous également, même si vous ne citez personne, de ne pas participer de près ou de loin aux commérages. N’émettez pas de moquerie et ne répondez pas aux publications moqueuses.

4. Et si je me mettais à la place du lecteur ?

Une fois mon message transmis, que va ressentir le lecteur ? La personne dont j’ai éventuellement parlé dans ma publication, dans mon commentaire ? Comment va réagir sa famille ? Dans ce que je lis et ce à quoi je voudrais réagir, ai-je pensé au vécu de la personne, aux expériences de vie qu’elle a eues ? Il est important de prendre en considération les sentiments que les gens vont pouvoir éprouver à la lecture de nos propos, à la vision de nos partages divers. Encore une fois, il s’agit de penser aux répercussions de nos écrits et réactions dans la vie des autres.

5. Est-ce nécessaire ou utile que je donne mon opinion ?

Avant chaque phrase publiée sur internet, il faudrait réfléchir à l’utilité de cette intervention. Votre avis sera-t-il utile, nécessaire ? Ou va-t-il blesser quelqu’un ? Quelqu’un aura-t-il plaisir à lire votre commentaire ? Si vous décidez d’échanger via les réseaux sociaux, il faut que cela ait un sens, une utilité, que cela apporte quelque chose à quelqu’un, une information qu’il n’avait pas, un plaisir en lisant des mots gentils, agréables et respectueux.

Ne participez pas à des débats qui semblent stériles avec des personnes obtuses, n’entrez pas dans le jeu de la provocation. Faites de votre intervention sur  la toile une belle action utile !

6. Serai-je toujours satisfait de ma publication à long terme ?

Autre point à réfléchir au moment de votre post : en serai-je toujours satisfait(e) après quelques jours, mois, années ? Ne publiez rien que vous pourriez regretter par la suite, même si grâce à différentes options vous pourriez l’effacer, entre temps une multitude de personnes y aura eu accès. Soyez certains de vos propos, assumez vos pensées et ce, même lorsque le temps aura passé.

7. Mon comportement est-il cohérent avec ma foi ?

Enfin, globalement, posez-vous la question de la consistance dans vos propos et de la cohésion avec vos principes chrétiens. Ma publication va-t-elle apporter de l’amour et de la lumière dans ce monde ? Si vous êtes partagés entre différents sentiments par rapport à un sujet particulier, pensez d’abord à prier et pourquoi pas à vous confesser, pour ainsi pouvoir préparer une réponse ou un article à tête reposée, en ayant réfléchi à toutes ces questions au préalable.

Surtout, avant de vous épancher sur Internet, au vu et su de tout le monde, gardez en tête ces grands principes qui sont l’amour, le respect, la solidarité, la liberté de conscience et la liberté religieuse.

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]