Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Les 4 articles les plus partagés

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Comment raconter l’Avent et Noël aux enfants ?

© Rawpixel
Partager

Emportés par la frénésie des fêtes, les enfants passent parfois à côté de l’essentiel. Le temps de l’Avent puis Noël sont une façon de vivre à nouveau la naissance du Christ et d’approfondir sa foi. Découvrez conseils et idées pour encourager les enfants à (re)découvrir Noël.

Avec l’envie de donner du sens au temps de l’Avent et à Noël, il existe mille astuces pour impliquer les enfants et leur en apprendre un peu plus sur l’histoire de Jésus. Faire une crèche à quatre mains, réaliser un calendrier de l’Avent ou prier en famille sont autant de pistes pour apporter de la profondeur aux fêtes. Suivez les idées de Clotilde Levesque, en charge des propositions aux familles au Service National de la Catéchèse et du Catéchuménat (SNCC), du frère Benoît et de Anne-Laure Renauld, responsables du projet Théobule, pour raconter Noël aux enfants.

Consacrer un temps de prière en famille

Pendant l’Avent, la prière prend tout son sens. C’est l’occasion de découvrir certains textes, de se retrouver en famille aussi. « On peut colorer son temps de prière en lisant de petits passages de la Bible et se référer à des prières liées à la naissance du Christ, propose le frère Benoît de l’équipe Théobule, un site et une application dédiés aux enfants curieux de découvrir la Bonne Nouvelle. L’Avent, c’est se remettre dans une situation d’accueil, d’attente pour faire grandir le désir. »

Ce temps de prière est un échange avec les enfants, il est important de leur donner la parole. « En priant en famille, on peut discuter sur un court passage (le chapitre 11 du Livre d’Isaïe, par exemple) pour interpeller l’enfant, lui poser quelques questions, propose Anne-Laure Renauld du projet Théobule. Quels mots lui parlent ? Qu’est ce qui lui rappelle sa vie au quotidien ? ». La prière est un parallèle avec la réalité, elle fait le lien entre la religion et la vie de tous les jours.

Réaliser un calendrier de l’Avent

Décliné sur tous les thèmes, le calendrier de l’Avent dissimule 24 petits trésors à ouvrir par les enfants à partir du 1er décembre. Bonbons ou petits cadeaux, le calendrier de l’Avent concrétise l’attente et peut être personnalisé pour lui donner du sens. « Au lieu des classiques chocolats, on peut glisser dans le calendrier de l’Avent des intentions de prière ou une bonne action à réaliser, suggère Anne-Laure Renauld. C’est une façon de l’enrichir, de lui apporter une autre perspective. » À partir d’un DIY trouvé sur internet, amusez-vous à réaliser le calendrier de l’Avent avec les enfants ou, selon leur âge, en leur préparant une surprise.

Fabriquer la crèche avec les enfants pour les impliquer

Élément symbolique de la naissance du Christ, la crèche matérialise ce moment si particulier. Composée de la Sainte Famille et de plusieurs personnages (bergers, Rois Mages, animaux, etc.), elle est appréciée par les plus petits grâce à son côté ludique. C’est aussi un bon prétexte pour partager un moment ensemble. « En prenant un temps calme, fabriquez la crèche avec les enfants, en leur racontant ce que l’on est en train de faire, propose Clotilde Levesque. Le premier jour, on installe le décor en évoquant le pays de Jésus. Le lendemain, on ajoute les bergers, les animaux, Marie, Joseph, etc. On peut agrémenter le récit avec des livres comme une Bible pour les tout-petits ou en écoutant des chants de Noël. Cette crèche va être présente dans la maison et les enfants ont du plaisir à venir la contempler ou la toucher quand ils sont petits ! C’est l’occasion de se retrouver ensemble, autour de la crèche pour un temps de prière, lire la Parole de Dieu, chanter un chant ou inviter les enfants à raconter des moments de leur journée. »

Préparer la maison à Noël

Comme on prend plaisir à recevoir un proche, Noël se prépare aussi dans la maison. Les enfants sont les premiers à être ravis par cette émulation et prennent plaisir à décorer à leur façon. « Quand on accueille un ami cher, on aime s’apprêter, prendre soin de soi et de sa maison ou revivre de bons moments partagés », rappelle le frère Benoît du projet Théobule.

Les enfants s’appliquent à dessiner sur les fenêtres, à mettre en place le sapin ou à réaliser des biscuits pour toute la maisonnée. Faire de leur propres mains donne une autre valeur à ces objets. « Toute la décoration de la maison dit la joie de se mettre en condition pour un évènement important, joyeux comme on prépare son cœur à accueillir quelqu’un chez nous !, souligne Clotilde Levesque. Habiller le sapin, se donner du mal pour que tout soit beau, lumineux. C’est aussi l’opportunité de parler ensemble des décorations que l’on voit dans la rue : les lumières rappellent ce Dieu qui, en Jésus, apporte la Lumière au monde. »

Réaliser une couronne de l’Avent

À l’image du calendrier, la couronne de l’Avent est une façon de marquer le temps et l’attente pour les enfants. Cette tradition est représentée par quatre bougies qui symbolisent les quatre semaines avant Noël. La première est allumée le premier dimanche de l’Avent. « C’est un bon moyen de faire comprendre la durée, le temps qui avance doucement et qui nous sépare de l’évènement de la naissance de Jésus, note Clotilde Levesque. On va allumer chaque semaine une bougie jusqu’au jour de Noël. La couronne de l’Avent nous permet aussi de faire un lien avec ce qui se vit en paroisse, notamment pour les familles qui vont à la messe ou au catéchisme. »

Porter un autre regard sur les cadeaux de Noël

« Comme Dieu nous a gâté en nous envoyant Jésus au plus près de nous, nous reproduisons ce cadeau en offrant des présents à ceux qui nous sont chers, raconte le frère Benoît. Il y a une grande notion de bonheur ! Dans ma famille, avant de distribuer les cadeaux, on rappelle toujours pourquoi nous sommes tous réunis aujourd’hui et on chante ensemble. » En rappelant aux enfants l’origine de Noël et la tradition des cadeaux, une autre perspective apparaît.

Les enfants eux-mêmes peuvent aussi être impliqués et prendre plaisir à confectionner des choses à partager. « On peut inciter les enfants à fabriquer ensemble des sablés ou à réaliser des petits cadeaux pour les familles, les proches  ou une voisine seule, par exemple, propose Clotilde. Les présents sont signes de cet amour initié par Dieu et que nous voulons donner. Loin de la course aux cadeaux et à la consommation, aidons les enfants à être acteurs et à comprendre l’intérêt de mettre un peu de leur personnalité dans les cadeaux qu’ils préparent. C’est ça qui est important. »

En savoir plus : www.theobule.org avec une idée de calendrier pour vivre l’Avent avec les prophètes et www.lecheminversnoel.fr pour les familles.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]