Aleteia
Dimanche 25 octobre |
Saints Crépin et Crépinien
Belles Histoires

Un calendrier de l'Avent vivant pour renforcer l'amitié

Shutterstock

Isabelle Cousturié - Publié le 29/11/17

Les habitants de La Chapelle-aux-Chasses, petit bourg auvergnat de 213 habitants, renouvellent cette année leur calendrier vivant.

Le calendrier de l’Avent, transmis par les chrétiens, est devenu au fil du temps un produit commercial. Derrière les petites fenêtres de carton, l’image pieuse d’antan est désormais remplacée par un chocolat, un petit jouet ou un bonbon. Ce calendrier, inventé pour rythmer l’attente des enfants avant Noël, est devenu de fil en aiguille un phénomène de mode.




Lire aussi :
La belle idée du calendrier de l’Avent inversé

Même si de la tradition chrétienne il ne reste rien dans ce produit marketing, certains continuent d’utiliser ce temps de l’Avent, ou de l’attente, comme une occasion d’exercer le don de soi, du partage. C’est le cas des habitants de La Chapelle-aux-Chasses, dans l’Allier, qui remettent en œuvre pour la deuxième année consécutive leur calendrier de l’Avent vivant. Quésaco ? Chaque jour, du 1er au 24 décembre, une famille ou une maison ouvre, non pas ses fenêtres, mais sa porte, pendant une heure, de 19 à 20 heures.

Tisser des liens entre les habitants

Le coup d’envoi de ce singulier compte-à-rebours de Noël sera donné vendredi 1er décembre par tous les employés municipaux, à 19 heures, à proximité de la mairie. Cette belle initiative vient de Fernanda Pauma, chef cuisinière de l’auberge locale depuis quinze ans. Fernanda est mère de deux enfants, et très attachée aux valeurs de Noël : « Les familles s’éparpillent, on en a quelquefois gros sur le cœur, aussi il est important de partager ces moments-là avec beaucoup de joie et d’amour », explique-t-elle aux médias.


Calendrier de l'Avent DIY

Lire aussi :
Diapo : 13 calendriers de l’Avent à faire soi-même

Elle a donc eu l’idée de lancer un calendrier sur le thème « chaque jour un rendez-vous chez un voisin ». L’année dernière, raconte-t-elle, une quinzaine de familles ont participé. Elle en espère beaucoup plus cette année, car l’initiative séduit. Le maire de la ville s’est lui-même lancé, adressant un courrier à tous ses administrés.

L’esprit est bon enfant et tout le monde voit d’un bon œil cette nouvelle manière de tisser des liens entre les habitants. Le partage de Noël est un commencement, une belle occasion de s’intégrer : « Juste le partage festif, la chaleur, d’ouvrir son cœur, sa porte », souligne Fernanda enchantée du tour que prend son initiative.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
calendrier de l'avent
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
pope francis with a mask
I.Media
Ce que le pape François a vraiment dit sur l'...
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Domitille Farret d'Astiès
"La France a un incroyable talent" : une fami...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Freira renova votos religiosos de manhã e morre à noite
La rédaction d'Aleteia
Kenya : sœur Caroline renouvelle ses vœux le ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement