Aleteia

Comment les pères peuvent-ils aider la jeune maman après l’arrivée du bébé ?

© Shutterstock
Partager
Commenter

Lorsqu’un nouveau petit être arrive dans nos vies, nous sommes forcément un peu chamboulés. Nouveau rythme, nouvelles habitudes, nouvelles priorités, le travail se fait idéalement en équipe avec son conjoint. Comment le jeune papa peut-il soutenir et aider sa femme afin que tout le monde vive au mieux cette nouvelle étape avec un bébé?

Lorsqu’arrive un nouvel enfant dans la famille, les habitudes d’un foyer se trouvent souvent perturbées, surtout au début, le temps que tout le monde reprenne ses repères. Chacun des deux parents a des nouvelles priorités et doit s’adapter à un nouveau rythme, souvent calqué sur celui du bébé. Bien souvent, c’est la jeune maman qui s’occupe principalement du bébé, surtout si elle allaite, mais dans tous les cas, la mère comme le père ont des rôles capitaux dans cette nouvelle organisation. En effet, le jeune papa peut aider et soutenir sa femme dans beaucoup de choses, tout en investissant complètement son rôle de père auprès de son bébé. C’est un pilier non négligeable, qui contribuera au bon déroulement du retour à domicile et des premiers mois avec ce nouvel arrivant à chérir.

Prendre le relai

Une des premières choses qui soulagera amplement la jeune maman est de la relayer avec le bébé, régulièrement dans la journée. Même une petite vingtaine de minutes peuvent aider. Donner un biberon, s’occuper du change, garder un œil sur lui, le consoler quand il pleure. Plein de petites choses qui vous prendront quelques minutes, mais qui laisseront à la maman la liberté de faire autre chose et de prendre soin d’elle. Ce sont aussi des moment précieux à passer avec son nouveau-né !

S’occuper des tâches ménagères

Forcément après un accouchement, la jaune maman n’est pas au top de sa forme. D’autant plus que s’occuper d’un bébé demande beaucoup d’énergie. Alors quand les nuits sont courtes, entre-coupées, la patience est mise à l’épreuve.

Ainsi, pour l’aider concrètement pendant la journée, il est bon de se répartir les tâches ménagères. Le jeune père peut s’occuper des courses, peut-être faire des choses qu’il a moins l’habitude de s’occuper dans la maison. C’est une belle occasion de commencer à cuisiner, ou de faire le linge si ce sont des choses habituellement gérées par la maman.

S’occuper des autres enfants

Dans la même idée, si vous avez déjà des enfants, les emmener une demi-journée pour une sortie, gérer en alternance l’école, les affaires, les repas, les levers et/ou couchers, les devoirs, sont des choses qui peuvent considérablement aider la maman et surtout, lui laisser du temps pour se reposer ou se consacrer au bébé. En effet, les premières semaines, la mère et le bébé requièrent beaucoup de temps à deux, le besoin de proximité ne s’étiolant qu’au fur et à mesure. Bien entendu, il convient également d’organiser des moments où la maman passera du temps avec les plus grands, lorsque le papa pourra prendre le relai avec le bébé ; ou encore, des moments ensemble, en famille. L’important, c’est de varier ces périodes afin de les rendre agréables.

Prendre soin de sa femme

Avec toute l’effervescence et l’activité qu’il y a autour du nouveau né, il est facile de s’oublier l’un l’autre, et de négliger son couple. Pourtant, l’essence même d’une relation, d’une vie en commun, c’est de prendre soin l’un de l’autre. Cette période est probablement un moment où la jeune maman est tellement concentrée sur son bébé qu’elle en oublie de penser à elle. Il est donc très appréciable de la part de son conjoint de lui accorder des attentions toutes particulières.

Un petit mot doux, un moment de détente, un dîner aux chandelles, la préparation d’un bon bain chaud, l’achat d’un livre ou d’un film qu’elle désirait depuis longtemps… Autant de petites choses qui lui mettront du baume au cœur. D’autre part, lui prêter une oreille attentive est également important. En effet, la jeune maman, qu’il s’agisse d’un premier enfant ou non, a toujours beaucoup de doutes et de craintes, de fatigue et de préoccupations diverses. Ainsi, elle sera soulagée de pouvoir être écoutée et de partager ses sentiments, tout en écoutant elle-même le papa.

Mettre sa femme en valeur

Saisir les occasions de rappeler à sa femme combien on la trouve belle, combien on aime quand elle porte cette robe ou quand elle attache ses cheveux d’une façon particulière… C’est une excellente manière de renforcer l’estime de soi de celle-ci, après une épreuve de vie où elle a peut-être des difficultés à reconnaître son corps. En effet, la période post-accouchement n’est pas la plus facile à vivre pour une femme. Son corps a subi des changements, il a donné la vie, et son statut est quelque peu changé : elle s’occupe de son bébé, elle est mère. L’aider à continuer à se sentir femme est capital pour son bien-être tant physique que psychologique, dans lequel le père a un rôle tout à fait primordial.

S’intéresser, s’informer

Beaucoup de papas voudraient pouvoir aider leur épouse mais se sentent perdus, ne sachant pas trop quoi faire ni dire, ayant bien souvent peur de mal faire. C’est pour cette raison qu’il est important pour le père de s’informer également sur les différentes aides mises en place, de participer s’il le peut aux cours prénataux offert dans les hôpitaux, d’apprendre les soins en maternité avec la maman quand cela est possible. Le tout, mais pas le plus évident, c’est d’oser !

Le jeune père peut être impressionné par la –petite- taille de son bébé au départ, et de ce fait, craindre s’occuper de lui. Qu’il n’hésite pas à participer avec la maman,  à essayer, au fur et à mesure. L’habitude s’installera et les craintes disparaîtront. Une fois informé sur le rôle du père, il se sentira à l’aise et plus apte à soutenir sa femme, qui est dans cette situation, son alliée.

Prendre le temps

Pour avoir un peu de temps auprès de sa famille, sachez que le jeune père peut bénéficier d’un congé paternité. Pour plus d’informations concernant ce congé, vous pouvez vous rendre sur le site de l’assurance maladie. C’est peut-être également l’occasion de poser quelques jours de vacances afin de se laisser le temps de reprendre des repères en famille. Prendre le temps pour sa femme, pour son/ses enfants, prendre le temps d’observer les changements et les besoins de chacun, voici un rôle où le père a toute son importance !

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]