Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Saint Patern de Vannes
Aleteia logo
For Her
separateurCreated with Sketch.

Le prince Harry épousera sa fiancée à la chapelle Saint-Georges le 19 mai

PRINCE HARRY MEGHAN MARKLE

CHRIS JACKSON - GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

Harry et Meghan en septembre 2017 au Canada.

Nelly Glassmann - publié le 28/11/17

Depuis l'annonce officielle des fiançailles du prince Harry et de Meghan Markle, les informations relatives au mariage princier tombent au compte-goutte, notamment le lieu de la cérémonie, et la date...

Alors que le prince Harry et sa petite amie, l’actrice américaine Meghan Markle, viennent d’annoncer leurs fiançailles, on en sait un peu plus sur les détails de la cérémonie. Comme l’annonce sur Twitter le Palais de Kensington, le mariage sera célébré à la chapelle Saint-Georges, le 19 mai, au château de Windsor, avec l’autorisation de la Reine d’Angleterre. C’est donc à la périphérie de Londres, dans le Berkshire, que Harry et Meghan Markle vont s’unir, devant Dieu.


PRINCE HARRY MEGHAN MARKLE

Lire aussi :
Le prince Harry a demandé Meghan Markle en mariage

Le choix de la chapelle Saint-Georges

Si William, son frère aîné, avait choisi l’Abbaye de Westminster pour convoler en justes noces avec Kate Middleton, Harry fait le choix d’une cérémonie plus intime, sans doute libéré des contraintes protocolaires, n’étant actuellement que cinquième dans l’ordre de succession au trône d’Angleterre. La famille royale prendra à sa charge les frais du mariage, qui aura lieu en mai 2018.

La Chapelle Saint-Georges (Saint George’s Chapel) est la chapelle officielle de l’ordre de la Jarretière, l’ordre de chevalerie britannique le plus élevé, fondé en 1348. Elle fait partie du château de Windsor, l’une des demeures appartenant à la Couronne britannique.

Un mariage religieux pour une fiancée divorcée ?

Meghan Markle est divorcée depuis 2014. Or la tradition catholique ne permet pas à un ou une divorcé(e) de se marier une seconde fois. En effet, pour l’Eglise catholique le divorce religieux n’existe pas car le sacrement du mariage est indissoluble. Si le mariage n’est pas annulé, il reste aux yeux de l’Eglise valide. En revanche l’Eglise anglicane autorise les re-mariages de personnes divorcées depuis 2002.

Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement